Un F-16 irakien à l’entraînement s’écrase en Arizona

0
Un F-16 de la force aérienne irakienne. (Archives/Lockheed Martin)
Un F-16 de la force aérienne irakienne. (Archives/Lockheed Martin)

Un avion de combat F-16 irakien à l’entraînement sur une base militaire américaine s’est écrasé mercredi soir en Arizona, dans le sud-ouest des Etats-Unis, a-t-on appris auprès de responsables américains et irakiens de la Défense.
—-
Mise à jour de la 162e Esacadre au 26/06/2015

Un pilote a été tué quand un Fighting Falcon F-16 s’est écrasé le 24 Juin, à cinq miles à l’ouest de l’aéroport municipal de Douglas.

Le brigadier-général Rašid Mohammed Sadiq Hasan, un élève-pilote irakien attaché à la 162e Escadre à Tucson, effectuait une mission d’entraînement de nuit lorsque l’avion s’est écrasé à environ 20 heures

« Nos coeurs sont avec la famille, les amis et compatriotes du général, » a déclaré le colonel Phil Purcell, commandant de la 162e Escadre. « On doit le féliciter pour ses efforts dans la défense de son pays. »

Le colonel Purcell a souligné l’importance de la mission de formation internationale à l’Escadre.

«Le 162e Escadre, l’état de l’Arizona et la Garde nationale aérienne restent attachés à notre partenariat avec l’Irak », a dit Purcell. « Nos partenaires de la coalition sont essentiels à notre Escadre, et nous avons perdu un des nôtres. »

Le F-16 du général appartenait à l’armée de l’air irakienne. L’US Air Force forme les pilotes irakiens des chasseurs F16 à la demande du gouvernement irakien. Ils seront les premiers pilotes irakiens à utiliser les F16 de l’Irak dans la lutte contre l’EI.

La Force aérienne a mis en place une commission pour enquêter sur l’incident.
—-
Mise à jour au 25/06/2015 à 21h06

La dernière mise à jour, à 16h cet après-midi, de la base aérienne de Davis-Monthan à Tucson en Arizona, où avait lieu la mission d’entraînement indique que les efforts de sauvetage se poursuivaient après l’écrasement du F-16 Fighting Falcon qui s,entraînait avec le 162nd Wing Arizona Air National Guard quand il s’est écrasé rasé à environ 20 heures le 24 juin 2015 cinq miles (8 km) à l’est de l’aéroport municipal de Douglas.

L’état du pilote un élève-pilote irakien sur une mission d’entraînement de nuit était encore inconnue au moment de la publication de cette dernière mise à jour. Un porte-parole du ministère de la Défense irakienne a identifié le pilote comme étant le brigadier-général Rafid Mohammed Sid.

La United States Air Force a réuni un conseil de sécurité provisoire pour enquêter sur l’incident et des détails supplémentaires seront fournis dès qu’ils seront disponibles, conclut le communiqué de la base aérienne.

—-

L’accident a eu lieu pendant une mission d’entraînement sur une base américaine en Arizona, selon un communiqué du ministère irakien de la Défense.

Il s’est produit pendant une manœuvre de ravitaillement en vol, a précisé un responsable de la Défense américain.

Le sort du pilote reste indéterminé, selon ces sources.

L’avion s’est écrasé à 13 km au nord de Douglas, ville d’Arizona proche de la frontières avec le Mexique, vers 03h00 GMT jeudi (mercredi soir en Arizona).

Il a touché le sol à proximité d’une canalisation de gaz, mais sans toucher celle-ci, selon le journal Arizona Republic. L’accident a provoqué un important feu de broussailles.

La base militaire Davis-Monthan a fait état du crash sur son compte Twitter, indiquant que l’impact s’était produit près de l’aéroport de Douglas, à quelque 160 km de la base.

L’Irak a acheté 36 F-16 aux Etats-Unis, mais aucun appareil n’a encore été livré.

Selon le responsable américain de la Défense, sur les 36 appareils achetés, 5 sont sortis des lignes de production, et 2 devaient être livrés cet été, dont celui qui s’est écrasé en Arizona.

Bagdad s’est plaint à plusieurs reprises de ne pas recevoir les avions assez rapidement, mais l’insécurité en Irak après l’invasion de pans entiers du territoire par le groupe Etat islamique (EI) a retardé les livraisons.

Les F-16 représenteraient un bond en avant pour l’armée de l’air irakienne, qui dispose pour l’instant d’avions à hélice Cessna Caravan et de vieux avions russes Su-25 pour les attaques au sol.

Les F-16 doivent aussi permettre d’améliorer les défenses anti-aériennes irakiennes.


Un F-16 irakien à l’entraînement s’écrase le 24 juin 2015 en à Douglas, Arizona, près de la frontière mexicaine (Vidéo amateur reprise par les médias américains)

Les commentaires sont fermés.