Un spectacle aérien de Bagotville haut en couleur et en «shows» (PHOTOS/VIDÉO)

0

Pour son édition 2015, le Spectacle aérien international de Bagotville (SAIB) a mis le paquet! Sous le thème «Action, Passion, Aviation», le SAIB a innové en divisant son programme en deux parties.

Ouvert dès 7h30 du matin, le SAIB a permis aux visiteurs d’admirer tout au long de la journée, des avions et hélicoptères des Forces armées canadiennes, des avions et hélicoptères du Centre québécois de formation en aéronautique, des zones de campement militaires, des véhicules, un champ de tir virtuel, des zones pour enfants avec des jeux gonflables…

Puis, c’est à 10h30 que le vrai show a commencé avec une démonstration de recherche et sauvetage, suivi d’une attaque sur des positions ennemies, tant par des troupes héliportées que par des renforts terrestres ou six CF-18. En tout, ils étaient plus d’une cinquantaine de membres du Royal 22e Régiment, de la 5e Ambulance de campagne, du 430e escadron tactique d’hélicoptères et du 425e escadron d’appui tactique. Après avoir pris d’assaut la position ennemie, les CF-18 ont «lâché leurs bombes» pour créer un mur de feu de plus de 6.000 pieds de longueur! Record battu avec une incroyable bouffée de chaleur!

Croisé sur le site du spectacle aérien, le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’Aviation royale canadienne, avait des sentiments partagés, alors qu’il profitait du «show» pour une dernière fois en tant que commandant, lui qui quitte son poste début juillet. Se rappelant ses jeunes années en tant que pilote à Bagotville, Yvan Blondin s’est félicité du succès incroyable et des retombées du spectacle.

Et le show s’est poursuivi dans l’après-midi avec une série de démonstrations par les SkyHawks, les Snowbirds, le CF-18 de démonstration et par d’anciens avions, pilotés de main de maître dans un rythme endiablé et avec des pirouettes toutes aussi impressionnantes que dangereuses. Ce sont près de 70.000 visiteurs qui seront venus sur le site du spectacle

Pour le ministre de la Défense nationale Jason Kenney, la base de Bagotville est un incontournable. Soulignant l’implication du personnel dans la guerre contre l’État islamique, le ministre s’est dit heureux de pouvoir en rencontrer quelques uns sur la base et les a remercié de leur service.

En interview pour 45eNord.ca, le colonel Sylvain Ménard, commandant de la base de Bagotville, a tenu à souligner qu’il y avait de nombreux absents de la base au spectacle car déployés en ce moment au Koweït pour l’Opération IMPACT. D’autres départs sont d’ailleurs prévus dans les prochains jours.

Le président d’honneur, Marc Parent, grand patron de CAE a avoué que le Spectacle aérien international de Bagotville lui rappelle de bons souvenirs. «En 1973, je participais au pageant aérien! Bien que le nom soit changé, le plaisir et le professionnalisme sont demeurés les mêmes. Nous sommes fiers d’être présents pour cette édition».

– Environ 1200 militaires et 200 civils qui travaillent pour offrir ce spectacle professionnel à la population régionale. Sans oublier, un chien renifleur au travail (photos à l’appui)!
– 41 avions et hélicoptères statiques principalement en provenance des États-Unis et du Canada avec 139 personnes.
– 7 groupes et unités présents pour rencontrer les gens (Armée de terre, NCSM Champlain, Musique royale du 22e Régiment etc…) regroupant 130 personnes.
– 9 démonstrations en vol avec des performeurs civils et militaires professionnels accompagnés de leurs équipes.
– Plus de 70 exposants avec leurs kiosques.
– Plus de 40 fournisseurs qui travaillent en collaboration avec les équipes du SAIB afin de fournir en matériel, en nourriture et autres produits, les nombreux spectateurs de l’événement.
– 1,4 million de dollars en budget principalement investis dans la région.
– 7000$ qui seront versés à la Fondation Carbone boréal de l’UQAC pour compenser l’ensemble des émissions produites durant le spectacle aérien soit 250 tonnes de gaz à effet de serre.
– 250 toilettes chimiques.
– 70 îlots de récupération pour le recyclage et une équipe de sensibilisation au développement durable de 11 civils et de 30 militaires.
– 13 tentes de nourriture
– 8 tentes de souvenirs.
– 9 points de vente pour les boissons alcoolisées.
– 150 partenaires dont 80 commanditaires majeurs.
– 4700 repas servis aux militaires et au personnel civil travaillant au SAIB 2015.
– 8400 personnes qui se sont branchées sur le web de NRJ pour la retransmission en direct du spectacle depuis le 20 juin.
– 35 autobus de la STS qui ont transporté plus de 10 000 personnes lors de la première journée du SAIB 2015.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.