USA: le crash du Blackhawk causé par une erreur des pilotes

0
Des hélicoptères américains dans le ciel d'Afghanistan (ISAF)
Des hélicoptères américains dans le ciel d’Afghanistan (ISAF)

Le crash en mer d’un hélicoptère militaire américain en Floride, qui avait fait 11 morts en mars dernier, a été provoqué par la désorientation des pilotes alors que les conditions météorologiques étaient très mauvaises, selon le rapport d’enquête de l’armée jeudi.

Ce rapport, d’abord évoqué par l’Irish Times et obtenu par l’AFP, met clairement en cause les pilotes, estimant qu’ils n’ont pas pris des décisions adaptées aux conditions météo.

« La cause directe de l’accident est la désorientation spatiale des deux pilotes, qui leur a fait perdre le contrôle de l’appareil » avant que celui-ci ne percute la surface de l’eau, selon le rapport.

Cette désorientation spatiale a été « vraisemblablement provoquée par l’absence de recours aux instruments de vol » par les pilotes, dans des conditions de visibilité et de plafond très mauvaises, selon le rapport.

« Si l’équipage avait respecté » les procédures liées aux conditions météo, « l’accident aurait été évité », estime le rapport.

Dans les instants qui ont précédé le crash, l’hélicoptère a fait du vol stationnaire et en arrière, puis fait des « manoeuvres erratiques de montée et de descente », alors que les conversations des pilotes, qui portaient des lunettes de vision nocturne, révèlent une inquiétude croissante.

Au moment de l’accident, la visibilité était de moins d’un mille nautique, le plafond était de 300 pieds et la nuit était tombée. Il s’agissait d’un entraînement nocturne.

L’hélicoptère UH-60 Blackhawk et les quatre membres équipage appartenaient à la Garde nationale de Louisiane. Il assurait une mission d’entraînement conjoint avec sept Marines à bord.

Un autre hélicoptère participait à la mission, mais a renoncé à poursuivre son vol quelques minutes après son décollage et a fait demi-tour avant d’atteindre la mer. L’hélicoptère accidenté s’est crashé deux minutes après être arrivé au-dessus de l’eau.

L’accident figure parmi les pires accidents d’entraînement aux Etats-Unis depuis celui d’un avion-hélicoptère V-22 Osprey, qui avait tué 19 Marines en avril 2000 en Arizona (sud-ouest).

Les commentaires sont fermés.