Afghanistan: au moins 15 morts dans un attentat suicide dans le nord

0
Vue d'une rue de Maimanah, la capitale de la province de Faryab, après une attaque-suicide, le 18 mars 2014. (AFP/Archives)
Vue d’une rue de Maimanah, la capitale de la province de Faryab, après une attaque-suicide, le 18 mars 2014. (AFP/Archives)

Au moins quinze personnes ont été tuées mercredi dans un attentat suicide sur un marché de la province de Faryab, au nord de l’Afghanistan, où les accrochages entre les talibans et les forces de sécurité sont fréquents, a-t-on appris auprès des autorités locales.

Le kamikaze s’est fait exploser « sur le marché principal du district d’Almar », à la frontière avec le Turkménistan, a indiqué Abdul Sattar Barez, gouverneur de la province de Faryab, à l’AFP, évoquant un bilan d’au moins 15 morts et environ 38 blessés.

Saleh Mohamed Saleh, le chef du district d’Almar, a confirmé le bilan.

L’attentat est survenue dans un contexte d’intensification des attaques des talibans contre des cibles gouvernementales et étrangères, malgré les efforts en vue de discussions de paix.

Pour la première fois en 14 ans d’insurrection, une délégation des talibans afghans a officiellement rencontré au Pakistan des responsables du gouvernement de Kaboul en début de mois, sous la supervision de responsables des Etats-Unis et de la Chine.

Cette prise de contact facilitée par les Pakistanais à Murree, station touristique sur les hauteurs de leur capitale Islamabad, vise à ouvrir la voie à des pourparlers de paix afin de stabiliser l’Afghanistan

Depuis la fin de la mission de combat de l’Otan en décembre dernier, 12.500 soldats étrangers sont déployés en Afghanistan dans le cadre d’une nouvelle mission baptisée « Soutien résolu », chargée de former et de conseiller les forces afghanes.

Les commentaires sont fermés.