Al-Rimi, le nouveau chef d’Aqpa, appelle les musulmans à s’en prendre aux États-Unis (AUDIO)

Kassim al Raïmi (Qassem al-Rimi), nouveau chef d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Capture d'écran/45eNord.ca/Al-Malaheem)
Temps de lecture estimé : 2 minutes


Qassem al-Rimi, nouveau chef d’Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), prête allégeance à Ayman al-Zawahiri, successeur d’Oussama Ben Laden et chef d’A–Qaïda, et appelle les musulmans à attaqure les USA. (Al-Malahem média) ***La reproduction, ici, du message audio du groupe terroriste, facilement accessible par ailleurs sur les réseaux sociaux, ne constitue pas un endossement et ne vise surtout pas à contribuer à la diffusion de sa propagande. Elle est intégrée ici à des fins d’information seulement.

Qassem al-Rimi, nouveau chef d’Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), qui a un frère détenu à Guantanamo, appelle les musulmans à s’en prendre aux États-Unis. Le message provient d’un enregistrement audio divulgué sur les réseaux sociaux.

L’information a été rapportée jeudi par le groupe SITE, qui surveille l’activité des mouvements islamistes sur Internet. Si cette vidéo est authentique, il s’agit de la première intervention publique de Qassem al-Rimi depuis qu’il a depuis qu’il a succédé à Nasser al Wahaïchi, tué le mois dernier par un drone américain au Yémen.

« Vous tous devez rassembler vos flèches et vos sabres et les pointer vers eux », dit-il, évoquant les États-Unis dans cet enregistrement de 14 minutes et neuf secondes. « Avec l’aide de Dieu, vous avez non seulement atteint la maison de cet ennemi, mais, grâce à Dieu, vous l’avez touché en plein coeur », se félicite l’orateur.

S’adressant à Ayman al-Zawahiri, numéro un d’Al Qaïda, il poursuit: « Je vous prête allégeance et promets d’écouter et d’obéir, dans la difficulté et les moments fastes, dans la douleur et l’aisance, de ne pas contester l’autorité de ceux qui exercent le pouvoir et de mener la guerre sainte au nom de Dieu tout-puissant ».

Qassem al-Rimi félicite en outre la coalition de mouvements djihadistes à laquelle appartient notamment le Front al Nosra, branche syrienne d’Al Qaïda, pour ses récents succès dans la province d’Idlib, ainsi que les talibans afghans pour leur traditionnelle offensive de printemps.

Un frère détenu à Guantanamo

Qassem al-Rimi, dont la tête est mise à prix 5 millions $ par Washington, a un frère qui est toujours détenu à Guantánamo par les Américains, selon Gregory Johnsen, auteur de The Last Refuge, un livre sur Al-Qaïda au Yémen.

Qassem al-Rimi, le nouveau chef d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), est l’un des piliers du groupe qui a réussi à recruter une génération entière de combattants dédiés à la cause du djihad.

Ce Yéménite, connu sous le nom de guerre d’Abou Houreïra al-Sanaani, avait été désigné chef militaire d’AQPA dès la naissance en 2009 du groupe suite à la fusion des branches yéménite et saoudienne d’Al-Qaïda. Il était avant cela l’un des grands leaders de la branche yéménite du réseau d’Oussama ben Laden.

Il faisait partie du groupe comprenant l’ex chef tué par les Américain, Wahaïshi, qui était en contact direct avec Oussama ben Laden.

Avant même de succéder à Wahaïchi, il apparaissait déjà souvent dans les vidéos d’Al-Malahem, le service de propagande d’AQPA, appelant au djihad et incitant les jeunes à rejoindre les rangs de son organisation.

*Avec AFP