Artic Bay: le ministre Fantino présente lui-même le prototype de leurs nouveaux fusils aux Rangers canadiens

0
Julian Fantino, ministre associé de la Défense nationale, a présenté le 16 juillet 2015 à une patrouille de Rangers canadiens à Arctic Bay, au Nunavut, le prototype du nouveau fusil C-19 fusil qui va remplacer leurs vieux Lee Enfield achetés en 1947 et conçus selon un design du 19e siècle (MDN)
Julian Fantino, ministre associé de la Défense nationale, a présenté le 16 juillet 2015 à une patrouille de Rangers canadiens à Arctic Bay, au Nunavut, le prototype du nouveau fusil C-19 fusil qui va remplacer leurs vieux Lee Enfield achetés en 1947 et conçus selon un design du 19e siècle. (MDN)

Le ministre associé de la Défense nationale, Julian Fantinio, est parti à la rencontre des Rangers canadiens à Arctic Bay (Nunavut), afin de présenter lui-même à la patrouille locale un prototype du nouveau fusil C-19 qui remplacera leurs vieux Lee Enfield achetés en 1947 et conçus selon un design du 19e siècle.

les Lee-Enfield dont sont équipés les Rangers canadiens sont si vieux qu’ils sont tombés à court de pièces, affirment les responsables gouvernementaux. Achetés lors de la fondation de l’unité en 1947 et conçus selon un design du 19e siècle, ces fusils, qui supportent toutefois bien le froid, servent aujourd’hui bien davantage à la protection des hommes face aux prédateurs qu’aux engagements militaires.

Mardi 23 juin, le Fantino, a annoncé l’attribution à Colt Canada d’un contrat pour le projet de remplacement et d’amélioration des fusils des Rangers dont les vieux Lee-Enfield céderont progressivement la place à de nouveaux fusils basés sur le fusil tactique finlandais TIKKA T3.

Cette semaine, le ministre a été accueilli par une garde d’honneur à son arrivée à l’aéroport d’Arctic Bay et a profité de l’occasion pour discuter du nouveau fusil avec des représentants de la patrouille des Rangers canadiens de la région.

Un Ranger canadien avec un vieux Lee-Enfield. (Combat Cam)
Colt Canada avait obtenu un contrat de 1,5 M$ pour la gestion de l’appel d’études concernant les fusils C-19.

Ce contrat comprend la fabrication et la mise à l’essai de 125 fusils d’essai que les Rangers canadiens testeront pendant l’exercice militaire Opération Nanook.

Les Rangers auront ainsi l’occasion de tester les fusils dans les rudes conditions climatiques du Nord et de donner leur avis, souligne le communiqué de la Défense sur ce déplacement du ministre associé.

À la suite de cette mise à l’essai et de toute modification nécessaire à la conception, les nouveaux fusils C-19 ayant été sélectionnés seront intégrés progressivement pour être utilisés par tous les Rangers canadiens entre le milieu de 2016 et la fin de 2019.

Les Rangers canadiens constituent une importante portion de la Réserve des Forces armées canadiennes (FAC). Ils soutiennent les objectifs du Canada en matière de sûreté nationale et de sécurité publique dans les régions nordiques, côtières et isolées du territoire canadien. On compte environ 5000 Rangers canadiens vivant dans plus de 200 communautés partout dans le Nord du pays.

Les Rangers canadiens jouent un rôle important en assurant la sécurité et la protection des communautés nordiques et en appuyant la préservation de la souveraineté du Canada sur son territoire nordique. Étant donné leur rôle, ils ont besoin d’approvisionnements, d’équipement et d’armes fiables.

«La préservation de la souveraineté dans le Nord est fondamentale pour la sécurité nationale et l’intégrité territoriale de notre pays. Les Rangers canadiens fournissent un soutien essentiel aux Forces armées canadiennes dans le Nord du Canada et notre gouvernement a le souci de fournir aux Rangers canadiens les outils dont ils ont besoin afin qu’ils puissent continuer de servir leur pays avec efficacité. Nous remercions les Rangers canadiens pour leur dévouement et leur engagement.», a conclu le ministre associé à la Défense.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.