Décès du caporal Langridge: des médailles données à tort à la famille, selon le général Lawson

0
Le caporal Stuart Langridge alors qu'il servait en Afghanistan en 2004-2005 (Archives/MDN)
Le caporal Stuart Langridge alors qu’il servait en Afghanistan en 2004-2005 (Archives/MDN)

Shaun et Sheila Fynes n’en n’ont pas crus leurs yeux quand une lettre du général Lawson est arrivée par la Poste lundi 6. Dans sa lettre aux parents du soldat décédé, le général écrit que le suicide de leur enfant n’était pas le résultat de son service militaire et suggèrent que les médailles émises à la suite de sa mort n’étaient donc pas méritées.

Le couple a reçu la Croix du Souvenir et la Médaille du sacrifice pour le décès de leur fils, le caporal Stuart Langridge.

En mars 2015, la Commission militaire des plaintes contre la police a publié un rapport cinglant décrivant les détails de l’enquête ratée de la police militaire sur la mort de Stuart Langridge. Le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney, avait alors déclaré que le rapport montrait clairement un «acte répréhensible et l’incompétence » par la police militaire.

Dans sa lettre au couple, le général Lawson pointe la conclusion de la Commission d’enquête de l’armée que la mort de Langridge «n’a pas été attribuée au service militaire.»

Il a ajouté: «Cela aurait normalement dû empêcher son admissibilité à la Médaille du sacrifice et d’autres avantages. Comme vous le savez, la Médaille du sacrifice et la Croix du Souvenir ont été présentés presque un an avant que la Commission d’enquête ait été approuvé par le général Natynczyk. Je regrette que ces actions vous ait amener à croire que les FAC avaient constaté et reconnu la mort de votre fils comme étant attribuable au service militaire».

«Ces médailles sont le seul petit peu de l’honneur que nous avions de l’armée», a expliqué Sheila Fynes dans une interview au Ottawa Citizen mardi. «Maintenant, ils nous disent que Stuart n’était pas digne, et que nous ne devrions pas avoir les médailles.»

«Il dit clairement que ces médailles ne signifient rien», dit-elle. « Et quoi d’autre? Vont-ils retirer le nom de Stuart du Livre du Souvenir?»

S’il est très inhabituel que Lawson écrivent directement au couple au lieu d’écrire à leur avocat d’Ottawa, le général a cependant indiqué au Citizen qu’à sa connaissance il a répondu à l’avocat du couple. La lettre, cependant, est adressée aux Fynes.

«Personne au Ministère n’a jamais envisagé de les révoquer ou de rayer le nom du caporal Langridge du Livre du Souvenir. Pareille mesure serait contraire à nos politiques bien établies et manquerait franchement d’élégance.», indique encore le général Lawson.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.