Des militaires des Forces armées canadiennes partent pour Nimègue

0
Une partie du contingent canadien qui sera envoyé aux Pays-Bas, défile au Musée canadien de la guerre. (Caporal Michael J. MacIsaac)
Une partie du contingent canadien qui sera envoyé aux Pays-Bas, défile au Musée canadien de la guerre. (Caporal Michael J. MacIsaac)

En présence du général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense, le contingent de militaires des Forces armées canadiennes qui prendra part à la Marche internationale de quatre jours de Nimègue s’est retrouvé au Musée canadien de la guerre pour une cérémonie de départ.

Le colonel Kristiana Stevens dirigera le contingent des Forces armées canadiennes, qui jouera également un rôle dans la commémoration du 70e anniversaire de la libération des Pays-Bas de l’occupation nazie lors d’une campagne de la Seconde Guerre mondiale durant laquelle les soldats canadiens ont contribué activement et sacrifiés beaucoup.

Cette année, la Marche se déroulera du 21 au 24 juillet, aux Pays-Bas.

Le contingent canadien est formé de 14 équipes de 11 marcheurs qui proviennent de partout au pays, et d’une équipe de soutien médical et logistique.

Cette année, les équipes proviennent de:

Forces maritimes de l’Atlantique, Halifax (N.-É.)
Forces maritimes du Pacifique, Esquimalt (C.-B.)
5e Division du Canada, Canada atlantique
31e Groupe-brigade du Canada, London (Ontario)
32e Groupe-brigade du Canada, Toronto (Ontario)
34e Groupe-brigade du Canada, Montréal (Québec)
38e Groupe-brigade du Canada, Centre du Canada
39e Groupe-brigade du Canada, Ouest du Canada
438e Escadron tactique d’hélicoptères, 1re Escadre, Montréal (Québec)
4e Escadre, Cold Lake (Alberta)
16e Escadre, Borden (Ontario)
Région de la capitale nationale, Ottawa (Ontario)
Collège militaire royal, Kingston (Ontario)
Régiment des transmissions interarmées des Forces canadiennes (Ontario)

Le principe de la marche est simple pour les militaires: en habit de combat ils doivent marcher environ 40 kilomètres par jour dans la région de Nimègue tout en transportant un sac à dos pesant au moins 10 kilogrammes.

Pendant leur séjour à l’étranger, les militaires des FAC auront l’occasion de commémorer l’héritage laissé par le Canada en Europe durant la Première Guerre mondiale en tenant des cérémonies au Mémorial national du Canada à Vimy, à Tyne Cot, au cimetière de guerre allemand d’Ysselstein et au Mémorial de la Porte de Ménin rendant hommage aux disparus.

Au cours des quatre jours de la Marche, les militaires des FAC fouleront le sol même où plusieurs Canadiens sont tombés. Une autre cérémonie sera tenue le troisième jour de marche au cimetière de guerre canadien de Groesbeek afin de rendre hommage aux Canadiens disparus durant la Seconde Guerre mondiale.

Le commandant du contingent canadien de Nimègue, le colonel Kristiana Stevens et le sergent-major régimentaire, l'adjudant-chef Luc Moreau. (Caporal Michael J. MacIsaac)
Le commandant du contingent canadien de Nimègue, le colonel Kristiana Stevens et le sergent-major régimentaire, l’adjudant-chef Luc Moreau. (Caporal Michael J. MacIsaac)

«Cette année marque le 70e anniversaire de la libération des Pays-Bas par les soldats canadiens durant la Seconde Guerre mondiale. Le courage et l’esprit de sacrifice dont ont fait preuve ces soldats me rendent très fière et c’est pourquoi je suis ravie de marcher en compagnie du contingent des Forces armées canadiennes lors de l’édition 2015 de la Marche de Nimègue», a déclaré le colonel Kristiana Stevens, Commandante de la Force opérationnelle interarmées (Nimègue).

Un contingent de dignitaires civils se joindra aux militaires des FAC. Le contingent sera notamment formé de Wendy Sewel, attachée militaire adjointe à l’ambassade des Pays-Bas; de Peter Mills et Kimberley Zinc, hauts représentants d’Anciens Combattants Canada et de Jacqueline Mae Johnson, camarade de la Légion royale canadienne.

Comme nous l’avions fait en 2013 et 2014, 45eNord.ca sera en contact avec les équipes participantes et rendra compte des progrès et des défis de chacun lors des quatre jours de la Marche.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.