Erin O’Toole promet de poursuivre l’embauche de nouveaux employés pour appuyer les vétérans

0
Le ministre des Anciens combattants, Erin O’Toole, annonce que son ministère poursuit l'embauche de nouveaux employés pour appuyer les vétérans. (Archives/Facebook)
Le ministre des Anciens combattants, Erin O’Toole, annonce que son ministère poursuit l’embauche de nouveaux employés pour appuyer les vétérans. (Archives/Facebook)

Après les Maritimes, Le ministre des Anciens combattants, Erin O’Toole a annoncé l’embauche de 83 nouveaux employés en Ontario d’ici la fin de mars 2016, dont 52 dans le secteur de la gestion de cas et 31 pour le traitement des prestations d’invalidité, et le mouvement devrait se poursuivre dans tout le Canada.

Ces nouvelles embauches, dit le communiqué d’Anciens combattants Canada (ACC), réduiront la charge de travail des gestionnaires de cas d’ACC à un maximum de 30 personnes par gestionnaire de cas.

Ces derniers, souligne le ministère, disposeront ainsi de plus de temps pour répondre aux besoins complexes des vétérans.

Anciens Combattants Canada verse environ 2 milliards de dollars en prestations d’invalidité à quelque 180 000 personnes, y compris des vétérans, des membres des FAC en service actif, des membres actifs et anciens de la GRC, ainsi que des membres de famille survivants.

«Le gouvernement du Canada prend très au sérieux le bien-être de nos vétérans, des anciens membres de la GRC et de leurs familles. Nous avons entendu clairement les intervenants qui se sont exprimés à l’échelle du pays, et nous continuons d’examiner et d’évaluer les services pour nous assurer qu’ils répondent aux besoins des vétérans. Cette initiative témoigne de l’engagement du gouvernement du Canada à s’assurer que les vétérans et leurs familles sont traités avec bienveillance, respect et compassion.», a déclaré le ministre O’Toole.

Le personnel supplémentaire affecté aux prestations d’invalidité permettra d’apporter un soutien accru aux vétérans qui ont besoin d’aide pour remplir leur demande, explique le communiqué, et il y aura un plus grand nombre d’arbitres pour rendre les décisions et plus de personnel pour traiter les paiements.

Cela devrait se traduire en un accès plus rapide aux prestations d’invalidité, à une aide financière en matière de soins de santé et à un traitement en santé mentale.

En 2014, la décision de fermer huit bureaux régionaux d’ACC avait soulevé un tollé chez les vétérans qui voulaient pouvoir compter sur une aide rapide, individualisée et efficace et fait craindre que les gestionaires de cas, débordés, ne parviennent pas à répondre à la demande.

Avec le départ le 5 janvier de son prédécesseur, Julian Fantino, qui était devenue la bête noire des groupes de vétérans, et la nomination d’un nouveau ministre des Anciens combattants en la personne de Erin O’Toole, les associations de promotion et de défense des droits des vétérans espéraient un déblocage des vieux dossiers qui empoisonnent les relations entre elles et Ottawa depuis plusieurs années maintenant.

Depuis, avec l’arrivée d’un nouveau ministre, il y a eu une éclaircie dans la relation entre Ottawa et les vétérans qui était au plus bas l,an dernier et qui, à l’approche des élections, plaçaient les conservateurs dans une position difficile face à leur « clientèle » traditionnelle.

L’annonce d’aujourd’hui fait suite à celle du ministre concernant l’embauche par ACC de 146 nouveaux employés, y compris 34 gestionnaires de cas et 52 employés affectés aux prestations d’invalidité, dans le Canada atlantique.

Anciens Combattants Canada devrait embaucher 101 employés aux prestations d’invalidité et 167 nouveaux gestionnaires de cas à l’échelle du Canada pour procurer un service direct aux vétérans et à leurs familles. Au total, ACC doit embaucher 309 nouveaux employés au Canada d’ici 2020.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.