Fin de l’Opération NUNAKPUT 2015 à Tuktoyaktuk (PHOTOS)

0

Après 17 jours de patrouilles maritimes le long du fleuve Mackenzie, de Hay River à Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, des membres de la Force opérationnelle interarmées (Nord) et du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens ont terminé aujourd’hui leur participation à l’Opération NUNAKPUT 2015. 

Lors de Nunakput 15, des militaires en déploiement ont rencontré des membres des Rangers canadiens, les «yeux et les oreilles du canada dans le Nord», appartenant à des collectivités près du fleuve Mackenzie, pour mettre en commun l’information et les connaissances acquises pendant les plus de 1 800 kilomètres parcourus en patrouille.

Comme la plupart des opérations dans le grand Nord, l’Opération NUNAKPUT a donné aux membres des Rangers canadiens et des Forces armées canadiennes l’occasion de faire valoir la souveraineté du Canada sur son territoire et de mettre à l’épreuve notre interopérabilité avec d’autres ministères par l’entremise d’exercices communs visant à maximiser notre efficacité en réponse aux questions de sécurité dans le Nord.

Cette année, NUNAKPUT a été menée en parallèle à l’Opération GATEWAY 2015 de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Cette collaboration appuie les scénarios d’entraînement conjoint entre les Forces armées canadiennes et d’autres ministères comme la GRC, le ministère des Pêches et des Océans et Environnement Canada.

Une variété de navires de différentes tailles et capacités a été utilisée dans le cadre de l’opération, ce qui a permis d’améliorer les compétences maritimes du personnel déployé.

Des événements communautaires ont eu lieu à Hay River, à Fort Providence, à Tsiigehtchic et à Fort Macpherson, dans les T. N.-O. L’interaction avec ces communautés et l’appréciation de leur histoire commune avec les Forces et la Gendarmerie sont une partie intégrale de ces patrouilles.

En tout, près de 100 personnes des quatre ministères participants ont pris part à l’Opération NUNAKPUT 2015. Les unités participantes des Forces armées canadiennes incluaient le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens, le 440e Escadron (Transport) et des membres de la Force opérationnelle interarmées (Nord).

«L’Opération NUNAKPUT aide à assurer que le Nord demeure protégé au sein d’un Canada fort et souverain. La présence régulière des Forces armées canadiennes dans l’ouest de l’Arctique témoigne clairement de la souveraineté canadienne tout en nous permettant de rester vigilant dans une région éloignée de notre pays», a déclaré par voie de communiqué, le capitaine de vaisseau Brad Peats, commandant adjoint de la Force opérationnelle interarmées (Nord).

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.