Gaza: deux Israéliens détenus dont l’un par le Hamas, affirme Israël

0
Des membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas le 29 juin 2015 à Gaza. (Archives/Mahmud Hams/AFP)
Des membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas le 29 juin 2015 à Gaza. (Archives/Mahmud Hams/AFP)

Deux Israéliens sont retenus à Gaza dont l’un aux mains du Hamas qui contrôle l’enclave palestinienne, a affirmé jeudi le ministère israélien de la Défense, alors que le mouvement islamiste se sert, de longue date d’otages comme monnaie d’échange dans ses négociations avec l’État hébreu.

« Selon des renseignements crédibles », indique un communiqué du ministère, l’Israélo-éthiopien Avraham Mengistu, « est retenu contre son gré par le Hamas à Gaza ». En outre, « un Arabe israélien est aussi retenu à Gaza ». Le Hamas, de son côté, s’est refusé à tout commentaire sur cette affaire,

Un an quasiment jour pour jour après qu’une nouvelle offensive israélienne a ravagé la bande de Gaza, les « contacts indirects » ont repris entre le mouvement islamiste et Israël. Un haut cadre du Hamas sous le couvert de l’anonymat a prévenu toutefois que « rien n’est gratuit ».

Ni le Hamas ni sa branche armée, les brigades Ezzedine al-Qassam, ne se sont exprimés officiellement sur cette affaire. Ce même cadre du Hamas a assuré à l’AFP qu' »aucune négociation n’avait été officiellement ouverte » avec les Israéliens sur ces enlèvements, qu’il n’a pas confirmés ou infirmés.

Mais, a-t-il prévenu, « rien n’est gratuit : avant même toute discussion, le Hamas exigera la libération de tous les Palestiniens, relâchés en échange du soldat Gilad Shalit et de nouveau emprisonnés » par Israël.

Fin 2011, Israël avait accepté de libérer un millier de détenus palestiniens pour que le Hamas libère ce soldat franco-israélien. Depuis, des dizaines de ces prisonniers élargis ont été arrêtés de nouveau par les autorités israéliennes et certains ont de nouveau écopé de peines de prison à perpétuité.

*Avec AFP

Les commentaires sont fermés.