Inauguration du nouveau Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne

Inauguration du nouveau bâtiment du Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne, à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. (MDN)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne a emménagé cette semaine dans un nouveau bâtiment à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. Rick Norlock, député de Northumberland-Quinte West, a participé à la coupe du ruban lors de la cérémonie d’inauguration [hier, 30 juin].

Faits en bref

  • Le projet, évalué à environ 36,5 millions de dollars, comportait l’aménagement d’une « rue » centrale de 9 mètres de largeur ainsi que de bureaux administratifs, d’aires d’entreposage et d’équipement d’entraînement (y compris des murs pour la pratique de l’alpinisme et la descente en rappel).
  • À la suite d’un appel d’offres ouvert pour la construction du bâtiment de près de 13 000 m2, l’entreprise Varcon Construction de Brampton, en Ontario, a obtenu le contrat le 23 octobre 2012. Le nouveau bâtiment contribuera à accroître la capacité du Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne à fournir des exigences essentielles, notamment les services d’un dépôt de parachutes et la force de réaction rapide en cas de catastrophe aérienne.
  • Le Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne constitue le « Centre d’excellence » de l’Armée canadienne pour 13 cours différents, y compris tous les cours liés au parachutisme, à la livraison par air, aux opérations en montagne, à la descente en rappel, à l’éclaireur-patrouilleur et à toutes les qualifications d’arrimeur de parachutes.
  • Durant chaque année d’instruction, l’école accueille jusqu’à 1000 stagiaires.
  • Le nouveau bâtiment abritera également la Section d’évaluation et d’essais aéroportés, qui met au point, fait l’essai et évalue tout l’équipement utilisé pour les opérations aéroportées et de transport aérien, à l’appui de l’Armée canadienne.
  • Faisant partie du Centre d’instruction au combat, le Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne compte un quartier général, une compagnie d’instruction de parachutistes, une compagnie de mobilité avancée et une compagnie de soutien.
  • Le Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne est l’unité d’appartenance de l’équipe de parachutistes des Forces armées canadiennes, les SkyHawks, la seule équipe de démonstration de parachutisme militaire du Canada.
  • La nouvelle installation est conforme au système de notation Leadership in Energy and Environmental Design, une norme de conception des bâtiments qui est reconnue partout dans le monde comme la marque d’excellence en efficacité énergétique.

Citations

« Cette nouvelle installation pour le Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne représente le type de développement des infrastructures de haut niveau que méritent les Forces armées canadiennes. Elle permettra à l’Armée canadienne d’être plus efficace dans le travail crucial qu’elle accomplit et dans la façon dont elle représente notre pays à travers le monde. »

Jason Kenney, ministre de la Défense nationale

« Le gouvernement du Canada continuera de veiller à ce que les militaires disposent des installations et du matériel d’entraînement dont ils ont besoin et qu’ils méritent. Le nouveau Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne représentera un nouvel emplacement d’instruction important pour les militaires de demain. »

Rick Norlock, député de Northumberland-Quinte West

« Ce nouveau bâtiment à la fine pointe de la technologie, conçu avec l’apport des membres des Forces armées canadiennes, veillera à assurer notre interopérabilité dans différents contextes d’instruction et d’opérations. De plus, il servira à fournir les capacités en infrastructures convoitées et en forte demande au sein des FAC. »

Lieutenant-colonel François Dufault, M.S.M., C.D., Commandant, Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne