Investissement de 6,5 millions $ pour la Garnison St-Jean et Sherbrooke

0
Le manège militaire de Sherbrooke. (Bouchard Architectes)
Le manège militaire de Sherbrooke. (Bouchard Architectes)

Le ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, a annoncé aujourd’hui un investissement de 6,5 millions $ pour la rénovation et les réparations à la Garnison Saint-Jean et aux deux manèges militaires de Sherbrooke.

Ce projet d’infrastructures de deux ans, qui s’amorcera cet été, aidera aussi à appuyer l’économie locale et favorisera la création d’emplois, affirme le communiqué de la Défense qui annonce cet investissement.

«Je suis heureux d’annoncer ces projets importants d’infrastructure en Montérégie et en Estrie. Ces investissements représentent une autre preuve de l’engagement de notre gouvernement à soutenir les hommes et femmes des Forces armées canadiennes au moyen d’installations rénovées. L’investissement d’aujourd’hui aide aussi à favoriser l’économie régionale et à créer des emplois, ce qui contribue à la prospérité et à la croissance du Québec», a déclaré à cette occasion le ministre Lebel.

La Garnison Saint-Jean obtiendra 4,9 millions $ en investissements d’infrastructure. Cela comprendra des travaux majeurs visant la réparation de la toiture et du parement en briques de la garnison. Les deux manèges militaires de Sherbrooke recevront 1,6 million $. Les travaux à ces emplacements comprennent l’élimination des moisissures et d’autres travaux mineurs, ainsi que des travaux visant le système de drainage.

La Garnison de Saint-Jean se trouve à Saint-Jean-sur-Richelieu. Elle appuie plusieurs unités, comme l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, qui forme plus de 7 000 recrues par année, le Collège militaire royal de Saint-Jean, 2e Groupe de Patrouille des Rangers Canadiens et l’Unité régionale de soutien des cadets de l’Est canadien. La Garnison appuie aussi un détachement de l’École de langues des Forces canadiennes.

À Sherbrooke, le manège militaire de la rue Belvédaire héberge Les Fusiliers de Sherbrooke, une unité d’infanterie de la Réserve. Le manège militaire de la rue William est où l’on trouve les Sherbrook Hussars, un régiment de reconnaissance blindé de la Réserve. Ces deux unités font partie du 35e Groupe brigade du Canada, qui relève de la 2e Division du Canada, l’Armée canadienne au Québec.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.