Italie: plus de 1.300 migrants récupérés en mer venant d’Afrique et de Syrie ont débarqué en Sicile

0
Plus de 1.300 migrants, venus essentiellement d'Afrique sub-saharienne et de Syrie, ont débarqué samedi en Sicile après avoir été récupérés en Méditerranée par deux navires, un norvégien et un irlandais. Sur la photo, le navire de patrouille extra-côtier LÉ Niamh de la marine irlandaise. (Irish Naval Services)
Plus de 1.300 migrants, venus essentiellement d’Afrique sub-saharienne et de Syrie, ont débarqué samedi en Sicile après avoir été récupérés en Méditerranée par deux navires, un norvégien et un irlandais. Sur la photo, le navire de patrouille extra-côtier LÉ Niamh de la marine irlandaise. (Irish Naval Services)

Plus de 1.300 migrants, venus essentiellement d’Afrique sub-saharienne et de Syrie, ont débarqué samedi en Sicile après avoir été récupérés en Méditerranée par deux navires, un norvégien et un irlandais, ont annoncé les garde-côtes italiens.

Quelque 785 migrants ont débarqué à Palerme, dont 133 femmes et 27 enfants, après avoir été récupérés à la suite de plusieurs opérations de sauvetage au large des côtes libyennes par le navire norvégien Siem Pilot, dans le cadre de l’opération Triton.

À Pozzallo, dans le sud-est de l’île, on a dénombré 468 migrants, dont sept femmes enceintes, arrivés samedi matin à bord du LÉ Niamh, un navire de la Marine irlandaise.

Enfin, 102 autres, dont deux femmes enceintes, sont arrivées au port de Trapani (ouest de la Sicile). Cinq hommes ont dû être transportés à l’hôpital de Trapani en raisons de blessures non précisées, selon ces sources.

Selon les estimations de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en date du 10 juillet, plus de 150.000 migrants sont arrivés en Europe par la mer depuis le début de l’année, pour moitié en Italie, où les arrivées sont encore supérieures aux records enregistrés en 2014, et pour moitié en Grèce, où elles connaissent une croissance exponentielle.

Au large de la Libye, la traversée a coûté la vie à plus de 1.900 personnes cette année.

Les commentaires sont fermés.