Jour 1 à la 99e marche de Nimègue avec l’équipe d’Ottawa (PHOTOS/VIDÉO)

0

Pour la 99e fois, des dizaines de milliers de marcheurs du monde entier se sont retrouvés à Nimègue, aux Pays-Bas, prendre part à la plus importante marche qui soit. 200 militaires canadiens étaient parmi eux.

En cette première journée de la Marche de Nimègue, ce ne sont pas moins de 42.684 participants qui se sont présentés au départ, et seulement 697 ont abandonné! Parmi les participants, quelques 200 Canadiens, dont une dizaine de l’équipe de la Capitale nationale.

Pour le sergent Patrick Paradis, du Centre de guerre électronique des Forces canadiennes, c’est une première participation!

«C’est un très grand défi personnel», a-t-il indiqué peu après la fin de cette première journée de marche. «90 personnes voulaient la faire, on s’est entraînés depuis de le mois de mars et on a parcouru 960 kilomètres. Je voulais vraiment faire cette marche au cours de ma carrière!».

Passionné par l’Histoire et notamment l’Histoire militaire, le sergent Paradis confie que c’était un moment «très spécial» de se retrouver sur la Crête de Vimy ou à Ypres.

dossier_nimegue

Des contingents militaires canadiens participent à cette prestigieuse marche, tenue dans la région de Nimègue, aux Pays-Bas, depuis 1952. Le contingent de cette année comprend 14 équipes de 11 marcheurs qui proviennent de partout au pays, et une équipe de soutien médical et logistique.
Les marcheurs revêtent un uniforme de combat et transportent un sac à dos pesant au moins 10 kilogrammes.

Après une ouverture spectaculaire, le premier jour de marche et ses 43,9 kilomètres a fait passer les militaires surtout au nord de Nimègue, après avoir traversés la rivière Waal. Parti tôt ce matin du camp Heumensoord, alors que le soleil n’était pas encore levé, l’ambiance était «assez impressionnante… indescriptible», indique le sergent Paradis. «Ce sentiment d’être là, de vivre ça, se faire applaudir, ça fait chaud au cœur, c’était merveilleux!».

Ce fut également l’occasion de rencontrer d’autres militaires et le sergent précise que les Norvégiens, les Suédois et les Danois été assez proches des Canadiens. «On s’est mis à chanter avec eux!», précise-t-il.

Malgré les ampoules et autres petites douleurs, le 2e jour, qui amènera les militaires plus à l’ouest cette fois, s’annonce tout aussi enthousiasmant pour les militaires canadiens. «Le moral est excellent et la foule nous donne cette incroyable énergie qui nous pousse!», conclu Patrick Paradis.

Op Nijmegen 15- Day 1 Marches #CAFNijmegen

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.