La station Alert, le lieu habité le plus au nord de la planète, accueille son nouveau commandant

0
Le major Walter Michalchuk a succédé le 21 juillet 2015 au major Brian Tang à la tête de la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert. (RCAF)
Le major Walter Michalchuk a succédé le 21 juillet 2015 au major Brian Tang à la tête de la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert. (RCAF)

Les membres de la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert, à seulement 817 km du Pôle Nord, ont ‘chaleureusement’ accueilli leur nouveau commandant, le major Walter Michalchuk, lors d’une passation de commandement à la station hier mardi 21 juillet.

Le major Michalchuk succède au major Brian Tang, qui a dirigé la station pendant les six derniers mois.

Situé à l’extrême nord de l’Île d’Ellesmere, la station est le lieu habité le plus au nord de la planète.

La Station des Forces canadiennes Alert est le lieu habité en permanence situé le plus au nord au monde (Photo: Caporal Shilo Adamson, Caméra de combat des Forces canadiennes)
La mission de la SFC Alert comprend la réception de signaux renseignements des Forces canadiennes et la géolocalisation en soutien aux opérations des Forces armées canadiennes ainsique des installations de transmissions haute fréquence à l’appui des opérations de recherche et de sauvetage et d’autres opérations.

Les militaires de la SFC Alert soutiennent également le personnel de services météorologiques d’Environnement Canada et les chercheurs de l’Arctique.

La SFC Alert dispose d’un personnel à temps plein composé d’environ 70 personnes occupant travaillant dans les services administratifs, l’exploitation, la construction et le génie, le transport, l’approvisionnement, les services alimentaires et médicaux. Les affectations pour la plupart de postes permanents à la SFC Alert durent six mois, et quelques postes spécialisés nécessitent une rotation tous les trois mois.

« Mon changement de commandement en janvier 2015 a coïncidé avec la visite de la gouverneure générale à la SFC Alert. Sa visite a souligné l’importance de la SFC Alert pour le Canada « , a déclaré le major sortant Brian Tang. « Les hommes et les femmes de la SFC Alert cherchent à surmonter les obstacles logistiques pour assurer le succès de la mission dans des conditions météorologiques défavorables. Mon affectation au ‘Sommet du Monde’ a été un moment fort de ma carrière, je suis très honoré d’avoir eu l’occasion de servir aux côtés des meilleurs au Canada ».
 
En prenant officiellement le commandement de la station, le major Walter Michalchuk a déclaré pour sa part qu’il a hâte de relever le défi qui se présente à lui.

« Comme officier commandant entrant de la SFC Alert, je me réjouis de l’occasion de travailler avec des individus dévoués et des professionnels exigeants alors que nous relevons le défi de mener les opérations dans des endroits extrêmes et que nous servons les intérêts du Canada et affirmons la souveraineté canadienne dans nos régions du nord, » a déclaré le major Michalchuk.

Officier du génie aérospatial de métier, le major Michalchuk a occupé une grande variété de postes depuis qu’il est sorti diplôme du Collège militaire royal du Canada en 2000, y compris avec l’ISAF en Afghanistan en 2007 et avec l’ONU en tant qu’observateur militaire au Soudan en 2009 . Il détient également une maîtrise en génie aérospatial de l’Institut spatial de l’Université du Tennessee.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.