Le NCSM Fredericton de retour après sa participation à l’opération REASSURANCE de l’OTAN

0

NCSM Fredericton est de retour à son port d’attache d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, après un déploiement réussi de sept mois en Méditerranée dans le cadre de l’opération REASSURANCE, la contribution du Canada aux mesures d’assurance de l’OTAN qui visent à promouvoir la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est, notamment face à l’agression continue du régime de Poutine.

Faits en bref

Le NCSM Fredericton et son détachement d’hélicoptères de la Force aérienne ont été chargés de mener des patrouilles dans la Méditerranée et dans la mer Noire et d’y surveiller la navigation afin d’aider à détecter, à dissuader et à prévenir les activités terroristes dans le cadre du 2e Groupe maritime permanent OTAN (SNMG2).

Pendant le déploiement, le NCSM Fredericton a navigué aux côtés de 121 différents navires, où 21 forces maritimes de l’OTAN étaient représentées, et a servi à titre de navire-amiral du SNMG2 pendant 16 jours. Le NCSM a également visité 23 ports dans 16 pays partenaires, dont 13 nations membres de l’OTAN.

Depuis son départ en janvier, le navire a parcouru plus de 32 500 milles marins dans l’océan Atlantique, la Méditerranée, la mer Noire, la mer Baltique et la mer du Nord. Le détachement d’hélicoptères du navire a effectué plus de 160 sorties et cumulé plus de 410 heures de vol.
Le NCSM Fredericton a pris part à divers exercices interalliés de l’OTAN dans le cadre de son déploiement pour l’opération REASSURANCE, notamment les exercices JOINT WARRIOR, DYNAMIC MONGOOSE et BALTOPS.

Pendant qu’il était dans la mer Noire, le NCSM Fredericton a participé à des exercices d’entraînement et à des opérations de connaissance de la situation maritime interarmées de l’OTAN. Les navires du SNMG2 ont également effectué des exercices avec les forces navales de la Turquie, de la Bulgarie et de la Roumanie.

Ces exercices permettent d’accroître l’état de préparation opérationnelle et l’interopérabilité du Canada avec ses alliés de l’OTAN et ses partenaires en matière de sécurité, de même que de renforcer la capacité collective de l’OTAN à répondre en temps voulu et de manière efficace à toute une gamme d’imprévus opérationnels en Europe centrale, en Europe de l’Est et partout dans le monde.

Le NCSM Fredericton était la première frégate modernisée à participer à une opération à l’appui des objectifs du gouvernement du Canada. Le projet de modernisation de la classe Halifax/prolongation de la vie de l’équipement des frégates (MCH/FELEX) a notamment apporté un nouveau système de gestion du combat, de nouveaux radars, un nouveau système de guerre électronique, des systèmes de communication et des missiles améliorés ainsi qu’un nouveau système de contrôle intégré de plateforme.

La Marine royale canadienne a agi au nom du gouvernement du Canada et de ses citoyens en assignant des marins et des navires aux mesures d’assurance de l’OTAN grâce au déploiement des NCSM Regina, Toronto et Fredericton et en affectant, tout récemment, le NCSM Winnipeg à la Force navale permanente de l’OTAN dans le cadre des mesures d’assurance de cette dernière.

Citations

«Les réalisations du NCSM Fredericton pendant l’opération REASSURANCE démontrent l’importance que le Canada attache à la sécurité et à la stabilité à l’échelle internationale, en particulier en Europe centrale et de l’Est. La Marine royale canadienne continue de faire la preuve de la capacité du pays à fournir un appui maritime partout dans le monde lorsque des situations d’instabilité se présentent.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney.

«Le succès du NCSM Fredericton dans le cadre de l’opération REASSURANCE témoigne de la capacité et de la volonté de la Marine royale canadienne à réagir rapidement en cas de crises internationales et à travailler côte à côte avec ses alliés de l’OTAN. Tous les Canadiens peuvent être fiers des efforts soutenus déployés par le NCSM Fredericton et son équipage au cours des sept derniers mois ainsi que du professionnalisme dont ils ont fait preuve.» , a déclaré le Vice-amiral Mark Norman, Commandant de la Marine royale canadienne

«Le NCSM Fredericton a été un fier ambassadeur du Canada tout au long de son déploiement. Ce fut un honneur d’être le capitaine sur ce navire et son équipage pendant l’opération REASSURANCE. La détermination et le dévouement de chacun des membres de son équipage ont assuré le franc succès de cette mission.», a déclaré le capitaine de frégate Jeffrey Murray, commandant du NCSM Fredericton

Les commentaires sont fermés.