Les nouveaux élèves-officiers commencent leur rentrée… par le QMBO! (PHOTOS/VIDÉO)

L'aspirant de marine Duplessis porte un sac de 20 kg durant son test FORCE. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Contrairement à ce qui se faisait depuis presque une décennie, la Qualification militaire de base pour les officiers est divisée en deux parties, une qui s’effectue avant l’arrivée au Collège et l’autre l’été suivant. Les premiers élofs sont arrivés samedi 27 juin à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC). 45eNord.ca en suivra quelques uns durant tout l’été.

Avec la restructuration de l’Académie canadienne de la Défense en une entité supérieure appelée Commandement de la Génération du personnel militaire et qui inclue désormais le recrutement, en plus de la formation, les nouveaux élèves-officiers qui feront leur rentrée dans quelques semaines au Collège militaire royal de Saint-Jean, passent donc désormais par la case QMBO.

Pour leur premier module portant sur les habiletés et la discipline militaire de base telles que l’exercice élémentaire, le maniement des armes et les premiers soins, la nouvelle cohorte d’élèves-officiers est d’abord passée par le coiffeur! Habitués aux règles des Forces, c’est donc avec rapidité et précision que l’équipe en place a laissé quelques millimètres de cheveux sur les têtes. Pour ceux aux cheveux longs, le choc était rude et attendu.

Après une brève attente, c’est au CANEX que se sont dirigés les jeunes élofs pour prendre leurs derniers objets figurant dans la liste d’équipement nécessaire.

C’est finalement au gymnase de l’ELRFC que nous avons retrouvés Andréanne Tremblay, Philippe Duplessis et Thomas Bourassa. À quelques minutes du début du test FORCE, certains étaient visiblement nerveux, mais enthousiastes.

L’évaluation FORCE (Forme Opérationnelle Requise dans le Cadre de l’Emploi) comporte quatre épreuves qui doivent toutes être réussies pour réussir l’évaluation:

  • Soulever des sacs de sable
  • Course-navette intermittente avec charge
  • Traction de sacs de sable
  • Course précipitée sur 20 mètres

Chaque aspect du test fait appel à différentes compétences qui peuvent être nécessaire dans les Forces. Ainsi, l’épreuve de soulever des sacs de sable a pour but d’évaluer la capacité physique des participants à accomplir des tâches de manipulation du matériel militaire. Chaque sac de sable pèse 20 kg et peut représenter divers objets à manipuler dans le cadre de différents emplois au sein de tous les éléments de l’armée.

Pour l’élève-officier Tremblay, c’est de soulever ces sacs de sable qui fut le plus difficile. Ce sont 30 soulevés de sacs qui fallait effectuer dans le plus court laps de temps possible. Ce fut en revanche la course navette le plus facile «c’était relativement simple», explique-t-elle. Ce à quoi acquiesce l’élof Duplessis: «C’était juste courir et se coucher par terre».

Prêt pour faire leur rentrée au Collège militaire royal de Saint-Jean, tous disent avoir hâte même si ce ne sera pas facile, comme nous l’a confié l’élof Bourassa. Andréanne Tremblay et Philippe Duplessis confirment, même si tous deux disent que comme le Collège est davantage accès sur l’académique que sur le militaire, ce sera plus «relax», mais non sans challenges!