Moscou affirme que RAPID TRIDENT 2015 menace le processus de paix en Ukraine

0
L’Ukraine et les États-Unis ont lancé ce lundi 20 juillet de vastes manœuvres dans l’ouest de l’Ukraine censées montrer le soutien international à l’opération militaire menée par Kiev dans l’est séparatiste. Seize autres pays, dont le Canada, participent à cette opération. (Compte Twitter/LuganskToday)
L’Ukraine et les États-Unis ont lancé ce lundi 20 juillet de vastes manœuvres dans l’ouest de l’Ukraine censées montrer le soutien international à l’opération militaire menée par Kiev dans l’est séparatiste. Seize autres pays, dont le Canada, participent à cette opération. (Compte Twitter/LuganskToday)

Les vastes manoeuvres militaires internationales lancées dans l’ouest de l’Ukraine sous commandement américain et ukrainien et auxquelles participent le Canada menacent le fragile processus de paix entamé avec les séparatistes prorusses de l’Est, a averti lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

De telles actions, qui alimentent les sentiments revanchards du +parti de la guerre+ à Kiev sont à même de provoquer une rupture des progrès apparents du processus de paix dans l’Est, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ces manoeuvres, auxquelles participent seize autres pays, dont des membres de l’Otan, constituent une démonstration évidente de la direction provocatrice prise par l’Alliance atlantique par son soutien inconditionnel à la politique des autorités actuelles à Kiev, poursuit le communiqué.

L’Ukraine et les États-Unis ont lancé lundi des exercices d’une ampleur sans précédent dans l’ouest nationaliste du pays, impliquant 1.800 soldats de 18 pays et censées montrer le soutien international à l’opération militaire menée depuis quinze mois par l’armée ukrainienne contre les séparatistes prorusses dans l’Est.

Non seulement l’Otan n’est pas prête à reconnaître le caractère erroné et les possibles conséquences explosives de tels exercices, mais elle en augmente considérablement l’ampleur, a dénoncé le ministère russe.

L’armée ukrainienne a par ailleurs annoncé lundi d’autres exercices militaires à l’autre bout du pays, près de Marioupol, port stratégique sur la mer d’Azov et dernière grande ville dans la zone du conflit sous contrôle du gouvernement ukrainien.

Le conflit entre forces de Kiev et rebelles prorusses dans l’est de l’Ukraine a fait plus de 6.500 morts depuis son début en avril 2014.

Les commentaires sont fermés.