Recettes d’explosifs sur Facebook: le Montréalais Nejib Belhaj-Chtioui écope de 20 mois

0
Nejib Belhaj-Chtioui. (Facebook)
Nejib Belhaj-Chtioui. (Facebook)

Le Montréalais Nejib Belhaj-Chtioui a été condamné ce lundi 20 juillet à vingt mois de prison pour avoir transmis par Facebook des instructions afin de fabriquer des engins explosifs et de couler des bateaux «israéliens et américains».

Deux chefs d’accusation pèsent contre lui en vertu de la section du Code criminel relative à l’«incitation à craindre des activités terroristes» – soit «transmettre des renseignements qui sont susceptibles de faire raisonnablement craindre que des activités terroristes sont ou seront menées», et commettre un acte qui pourrait le faire craindre. Les deux accusations sont passibles d’une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement.

Cet après-midi, le Montréalais a plaidé coupable à l’accusation d’avoir fait «craindre des activités terroristes» en 2011. En s’adressant à la juge, il a expliqué qu’il était à l’époque dans une période de déprime et qu’il s’inquiétait pour sa famille demeurée en Tunisie.

Le Canado-Tunisien de 36 ans avait été arrêté par la Sûreté du Québec dimanche 7 décembre à l’aéroport Montréal-Trudeau au retour d’un séjour en Tunisie.

Les autorités avaient commencé à enquêter sur Belhaj-Chtioui après avoir été averties que le suspect avait tenu sur Facebook des propos pouvant faire craindre des activités terroristes. L’enquête a été menée par le Service des enquêtes sur la menace extrémiste de la Sûreté du Québec.

En mai 2011, il aurait notamment publié des recettes de bombes sur internet.

Le 7 janvier dernier au Palais de Justice de Montréal, craignant qu’il ne fuit la justice, le juge Patrick Healy avait refusé la demande de remise en liberté faite par la défense et l’accusé est resté derrière les barreaux jusqu’à maintenant.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.