Revue militaire hebdo (semaine du 06 au 12 juillet 2015)

0

Comme chaque semaine depuis près de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 06 au 12 juillet 2015.

La valse des annonces de contrats

Bonnes nouvelles

Le chantier maritime Davie à Lévis, sur la Rive-sud de Qiébec, a déjà été le plus important chantier naval du pays (Archives/Pierre-Olivier Fortin/WikiCommons)

C’est la valse des annonces de contrats. Le gouvernement fédéral, à l’approche des élections, annonce le moindre petit bout de clou qu’il a acheté, achète, achètera ou a l’intention d’acheter pour les Forces armées canadiennes. 45eNord.ca, pour sa part, n’a retenu que les contrats qui lui semblaient importants.

Le chantier naval Davie a obtenu un quatrième contrat en moins d’un an du gouvernement fédéral, cette fois de 16 millions $, pour moderniser un navire de la Garde côtière canadienne, le NGCC Henry Larsen. Les installations de Bluedrop à Halifax remportent quant à eux un marché pour la mise au point d’un simulateur d’entraînement pour les hélicoptères Chinook: Bluedrop Training and Simulation concevra un simulateur d’entraînement pour l’équipage des appareils CH-47 Chinook

Un contrat de 16 millions $ à la Davie pour moderniser le navire de la Garde côtière Henry Larsen >>

Contrat pour le simulateur d’entraînement de prochaine génération de l’équipage arrière du Chinook >>

Mauvaises nouvelles

Le radar mobile Ground Master 400 de Thales Raytheon Systems monté sur un camion blindé. (Thales)

Mais, alors que les annonces de contrats se multiplient, l’approche des élections ne nous a pas épargné une mauvaise nouvelle: un autre achat militaire, de plusieurs millions de dollars, lui, a déraillé. Le contrat de 55 M $ des radars mobiles de Bagotville et Cold Lake est tout bonnement annulé.

Élections ou pas, le contrat de 55 M $ des radars mobiles de Bagotville et Cold Lake annulé >>

Il a encore frappé/ »Tom Lawson strikes again »

Le caporal Stuart Langridge alors qu'il servait en Afghanistan en 2004-2005 (Archives/MDN)

Abonné aux controverses en cette fin de mandat au poste de chef d’état major de la Défense, le général Lawson a envoyé une lettre à Shaun et Sheila Fynes, les parents du soldat décédé Stuart Langridge, où il écrit que le suicide de leur enfant n’était pas le résultat de son service militaire et suggèrent que les médailles émises à la suite de sa mort n’étaient donc pas méritées.

Ce général est décidément « biologiquement programmé » pour soulever la controverse!

Décès du caporal Langridge: des médailles données à tort à la famille, selon le général Lawson >>

Opération IMPACT: et la Syrie!?!?

Un technicien de l'Aviation royale canadienne près d'un CF-188 Hornet lors des contrôles pré-volau Camp Patrice Vincent, au Koweït lors de l'opération IMPACT le 11 Juin 2015 (op Impact/MDN)

Dans la lutte au groupe armé l’État islamique, les Canadiens de l’opération IMPACT, dont les raids se concentrent dans le centre et le nord de l’Irak, effectuent surtout maintenant de frappes dynamiques en appui aux forces terrestres, notamment kurdes.

Il y a eu, depuis le dernier point de presse sur l’opération IMPACT le 12 juin dernier, 18 frappes en Irak, mais aucuen en Syrie où, depuis l’extension de la mission à ce pays, seulement trois frappes ont été effectuées en tout. Pourquoi? Pas clair si on se réf`re au dernier point de presse où, interrogé à ce sujet, le porte-parole du COIC n’a pas su ou pas pu répondre clairement.

Opération IMPACT: des frappes dynamiques en appui aux forces terrestres en Irak >>

Op REASSURANCE: le NCSM Winnipeg remplace le NCSM Fredericton

La frégate caanadienne NCSM Winnnipeg a quitté son port d'attache, Esquimalt, Colombie-Britannique, pour un déploiement de 9 mois (compte Twitter/@CHEK News)

Le NCSM Fredericton est rentré à la maison dimanche 12 juillet. C’est le Winnipeg qui prend sa relève et participera remplace ainsi aux opérations de sécurité maritime et à aux exercices conjoints de l’OTAN dans la mer Méditerranée, dans la mer Noire, dans le Nord de l’Atlantique et dans la mer Baltique au sein du Groupe maritime permanent de l’OTAN 2 (SNMG 2) depuis janvier 2015.

Op REASSURANCE: le NCSM Winnipeg remplace le NCSM Fredericton >>

Le NCSM Fredericton de retour après sa participation à l’opération REASSURANCE de l’OTAN >>

NUNAKPUT 2015

Le ministère des Pêches et des Océans, les Rangers canadiens et la Gendarmerie royale du Canada patrouillent le long du fleuve Mackenzie en route vers l’île Herschel durant l’opération Nunakput 2013. (Archives/capitaine Steve Watton du 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens)

Les Forces armées canadiennes en collaboration avec ses partenaires, notamment la Gendarmerie royale du Canada et les Rangers canadiens, font valoir notre souveraineté dans l’Arctique: l’opération NUNAKPUT 2015 (Op NK 2015), menée sous le commandement opérationnel du commandant du COIC et le contrôle opérationnel du quartier général de la Force opérationnelle interarmées – Nord à Yellowknife, dans les Territoire du Nord-Ouest, a commencé cette semaine à Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest.

NUNAKPUT 2015: militaires, Rangers et gendarmes dans une opération de souveraineté dans l’Arctique >>

Opération LENTUS

Les membres de l'Unité d'intervention immédiate (Ouest) arrivent au manège militaire du Prince Albert sur Op LENTUS 15-02, le 6 juillet 2015. (Cplc Mélanie Ferguson/Armée canadienne)

À peine deux jours après la demande d’aide des autorités civiles, une bonne partie des soldats que les Forces armées canadiennes sont prêtes à envoyer pour combattre les incendies qui dévastent les forêts de Saskatchewan sont déjà arrivés et à pied d’oeuvre. Certains soldats effectuent des patrouilles de reconnaissance pour mieux identifier le danger et être en mesure d’y répondre adéquatement, d’autres protégentt les localités les plus vulnérables et font partie d’une équipe de lutte contre les incendies, et d’autres enfin œuvrent dans des rôles de soutien, aidant aux livraisons et alimentant les équipes de pompiers en eau et nourriture.

Les Forces armées commencent la lutte contre le feu qui dévastent les forêts en Saskatchewan (PHOTOS) >>

Un premier terroriste goûte à la médecine du Dr Blaney

La GRC, à l'avant-garde de la lutte au terrorisme au Canada (Archives/Dickelbers/WikiC)

L’Équipe intégrée sur la sécurité nationale (EISN) de la Gendarmerie royale du Canada en Colombie-Britannique a arrêté Othman Ayed Hamdan, âgé de 33 ans, résidant de Fort St. John, en Colombie-Britannique, et a porté, notamment, pour avoir conseiller de commettre un meurtre au profit d’un groupe terroriste. Tout de suite, le ministre de la Sécurité publique et parrain des lois renforçant les pouvoirs des services de sécurité au pays y vu une preuve de l’utilité et de sa nouvelle législation anti-terroriste.

La GRC arrête un propagandiste de l’État islamique pour terrorisme et incitation au meurtre >>

Entrevue exclusive avec Yvan Blondin

Ému, le lieutenant-général Blondin quitte son poste de chef d'état-major de la force aérienne la tête haute. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

À l’occasion du changement de commandant de l’Aviation royale canadienne, 45eNord.ca a rencontré le commandant sortant, le lieutenant-général Yvan Blondin. Une entrevue où tous les sujets étaient sur la table: l’Op MOBILE, l’Op IMPACT, le NoRAD, l’usure de nos CF-18, leur remplacement, les avions de recherche et sauvetage, les Cyclones, etc. Tout ce que vous vouliez savoir: la dernière interview de leur mandat, l’heure de la « sincérité ». Après tout, c’est leur dernière chance de faire passer leurs messages…

Interview avec le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant sortant de l’Aviation royale canadienne >>

Yvan Blondin remet le commandement de l’Aviation royale canadienne à Mike Hood (PHOTOS/VIDÉO) >>

Et aussi, à la passation de commandement, des scènes que vous ne voudrez pas manquer…


L’Aviation royale canadienne change de commandant. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Des militaires canadiens aux Jeux panaméricains 2015

Cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains 2015.

Des militaires des Forces armées canadiennes participent à différentes compétitions sportives dans le cadre des Jeux panaméricains qui se déroulent à Toronto.

Six militaires participent aux Jeux dans le cadre du Programme de sports des Forces armées canadiennes: le matelot de 3e classe Yvette Yong – Taekwondo; le caporal Hughes Boisvert-Simard – Escrime; le lieutenant Jean Lelion – Escrime; le lieutenant Shannon Westlake – Tir (carabine); le sous-lieutenant Grzegorz Sych – Tir (carabine); et, le capitaine Mark Hynes – Tir (pistolet).

Des militaires des Forces armées canadiennes participeront aux Jeux panaméricains 2015 >>

Si comment passer un bel été n’est pas le « cadet » de vos soucis…

150711-cadets (9)

Une semaine vient de s’écouler depuis le début des 23 camps estivaux des cadets au pays. Et les premiers contingents sur tous les camps ont réussi leur première semaine avec détermination et courage. Pas facile pour un jeune d’aller sur un camp d’été pour la première fois. Loin de papa et maman, des amis et de son lit ! Mais, si on en juge par la ^te de la petite marrante à l’extrême gauche sur la photo, ici, tout le monde s’amuse bien, même si les jeunes cadets travaillent fort. Un reportage de Raymonde Thériault, à Québec.

Les cadets sont maintenant arrivés et bien installés sur leurs camps d’été (PHOTOS/VIDÉOS) >>

Sur la scène internationale

Nucléaire iranien: dernière ligne droite?

Le Secrétaire d'État américain John Kerry et la Sous-Secrétaire Wendy Sherman avec le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif et d'autres responsables au milieu de la soirée du 11 juillet à Vienne, en Autriche, alors la cadence des négociations s'accélère à l'heure des décisions sur le programme nucléaire iranien. (Department of State)

En début de semaine, à Vienne, les Occidentaux augmentent la pression sur l’Iran, puis, le grand jeu diplomatique continue, le président iranien Rohani, optimiste, dit penser à «l’après-négociations», mais en Iran, le guide suprême Ali Khameini commence à s’impatienter et parle de l’arrogance américaine. Les négociateurs de Washington comme ceux de Téhéran refusent toutefois de se précipiter. La cadence s’accélère tout de même à l’heure des décisions, mais, finalement, fin de la semaine, et pas au bout des peines…

Nucléaire iranien: le grand jeu continue à Vienne, sans issue en vue >>

Nucléaire iranien: Washington comme Téhéran refusent de se précipiter >>

Nucléaire iranien: la cadence s’accélère à l’heure des décisions >>

On se fait effacé et on recommence

Des pirates informatiques se réclamant du groupe extrémiste État islamique (ÉI) auraient attaqué mercredi le site internet de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), selon son directeur, Rami Abdel-Rahmane.

Cette semaine, l’OSDH a rapporté dans un post sur sa page Facebook que son site officiel avait été victime d’une opération de piratage systématique et les données qu’il contenait effacées par un groupe relié à l’EI et qui se fait appeler la «Cyber ​​Armée du Califat».

Mais «L’attaque n’infléchira pas la volonté de l’OSDH de rapporter les abus commis en Syrie», a toutefois assuré Rami Abdel-Rahmane, qui a rappelé « qu’il ya plus de 230 membres de l’OSDH répartis dans tout le pays croire » et qu’en conséquence, ses ennemis ne seront « pas en mesure de [les]bâillonner tant que [leur]cœur bat.

Le site de l’OSDH attaqué et effacé par des pirates de l’EI >>

La vidéo de la semaine

« Le temps est à l’orage. La pluie tombe par intermittence et le ciel, noir par endroit, est menaçant. Toutefois les prévisions météo nous donne une période d’accalmie de quelques heures. Notre vol décollera à 10h00. »Qui parle ainsi? Un aviateur de la dernière guerre? Le personnage héroïque d’une série télévisée? Non! C’est tout simplement notre Nicolas Laffont un peu avant de s’envoler en hélicoptère avec les gars du 438e escadron tactique d’hélicoptères.


Vol en Griffon avec le 438 ETAH. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.