Revue militaire hebdo (semaine du 20 au 26 juillet 2015)

0

Comme chaque semaine depuis près de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 20 au 26 juillet 2015.

Lutte à l’inconduite sexuelle, Vance convoque les commandants à Ottawa

Le 19e chef d'état-major de la Défense, le général Jonathan Vance. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Dans de son discours lors de sa prise de commandement la semaine dernière, le général Vance avait lancé, à propos de l’inconduite sexuelle dans les rangs des Forces canadiennes, «Cela doit s’arrêter maintenant». Cette semaine, dans un message interne adressé à ses troupes, le nouveau chef d’état-major de la Défense met au clair sa position sur les inconduites sexuelles et convoque ses commandants à Ottawa pour une journée consacrée à la lutte à ce fléau.

Inconduites sexuelles dans les Forces: le général Vance prévient ses troupes et lance l’Opération HONNEUR >>

Nouveau commandant à Alert

La Station des Forces canadiennes Alert est le lieu habité en permanence situé le plus au nord au monde (Photo: Caporal Shilo Adamson, Caméra de combat des Forces canadiennes)

La station Alert, le lieu habité le plus au nord de la planète, a accueilli cette semaine son nouveau commandant et les membres de la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert, à seulement 817 km du Pôle Nord, ont ‘chaleureusement’ reçu leur nouveau commandant, le major Walter Michalchuk, lors d’une passation de commandement à la station située à l’extrême nord de l’Île d’Ellesmere

La station Alert, le lieu habité le plus au nord de la planète, accueille son nouveau commandant >>

Opération REASSURANCE: roto 4 fin prête

Des membres des Forces armées canadiennes de la Base Valcartier en déploiement avec la Roto 4 dans le cadre de l’opération REASSURANCE descendent d’un appareil CC-150 Polaris (Airbus A-310) à l’aéroport Poznań–Ławica Henryk Wieniawski, le 15 juillet 2015. (Caporal Nathan Moulton/Service d’imagerie de Valcartier)

Au cours des dernières semaines, environ 220 membres du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, basé à Valcartier, ont été envoyés en Pologne en soutien à l’opération REASSURANCE. Quatrième rotation en place, ils ont hérité des tâches du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada, basé à Petawawa, en Ontario. 45eNord.ca a parlé avec deux d’entre eux.

Opération REASSURANCE: la roto 4 fin prête (VIDÉO) >>

Opération NUNAKPUT 2015

Le capitaine Chris Carthew du 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens discute de l’opération avec un Ranger canadien à Tsiigehtchic, dans les Territoires du Nord-Ouest pendant l’Opération NUNAKPUT/GATEWAY 2015, le 14 juillet. (M 2 Belinda Jeromchuk/Force opérationnelle interarmées (Nord))

Après 17 jours de patrouilles maritimes le long du fleuve Mackenzie, de Hay River à Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, des membres de la Force opérationnelle interarmées (Nord) et du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens ont terminé cette semaine leur participation à l’Opération NUNAKPUT 2015.

Fin de l’Opération NUNAKPUT 2015 à Tuktoyaktuk (PHOTOS) >>

Opération LENTUS: mission accomplie

Les membres de la Compagnie C, Unité d'intervention immédiate - Ouest se préparent pour les opérations de suppression des feux irréprimés à La Ronge, en Saskatchewan durant l'opération LENTUS 15-02 le 15 juillet 2015.(caporale-chef Mélanie Ferguson, Affaires publiques de l'Armée canadienne)

L’opération LENTUS 15-02 tirait à sa fin cette semaine alors que deux-cents soldats qui combattaient les feux qui dévastaient les forêts de Saskatchewan se préparent à quitter les lignes de front, après avoir contribué à faire considérablement diminuer la menace.

L’opération LENTUS 15-02 tire à sa fin, les Forces armées commencent à retirer du personnel >>

Rapid Trident 2015

L’Ukraine et les États-Unis ont lancé ce lundi 20 juillet de vastes manœuvres dans l’ouest de l’Ukraine censées montrer le soutien international à l’opération militaire menée par Kiev dans l’est séparatiste. Seize autres pays, dont le Canada, participent à cette opération. (Compte Twitter/LuganskToday)

L’Ukraine et les États-Unis ont lancé ce lundi 20 juillet de vastes manœuvres dans l’ouest de l’Ukraine censées montrer le soutien international à l’opération militaire menée par Kiev dans l’est séparatiste. Seize autres pays, dont le Canada, participent à cette opération, suscitant les protestations de Moscou.

Rapid Trident 2015: 18 pays, dont le Canada, lancent de vastes manœuvres militaires en Ukraine >>

Moscou affirme que RAPID TRIDENT 2015 menace le processus de paix en Ukraine >>

Opération IMPACT: on reste basé au Koweït

Un technicien de l'Aviation royale canadienne près d'un CF-188 Hornet lors des contrôles pré-volau Camp Patrice Vincent, au Koweït lors de l'opération IMPACT le 11 Juin 2015 (op Impact/MDN)

Les Forces armées canadiennes «n’ont pas l’intention» de mener à bien des missions à partir de bases aériennes en Turquie, a déclaré le ministère de la Défense nationale, alors que le gouvernement turc, longtemps réticent, a finalement rejoint la campagne de la coalition menée par les États-Unis contre le groupe armé État islamique. Dans un communiqué envoyé à 45eNord.ca, le ministère de la Défense nationale précise que la Force opérationnelle interarmées-Irak, ses appareils et son personnel continueront d’être basés au Koweït.

Les Forces armées canadiennes ne prévoient pas utiliser les bases turques pour bombarder l’EI >>

100% de réussite à la 99e marche de Nimègue

150725-marche-nimegue (2)

Pour faire le bilan des quatre jours de la 99e édition de la Marche de Nimègue, 45eNord.ca, qui a suivi la Marche jour après jour, s’est entretenu aujourd’hui avec la commandante du contingent canadien, le colonel Kristiana Stevens. Cette année, du côté canadien, 100% de réussite. Sur les 167 marcheurs qui ont pris le départ, 167 ont franchi la ligne d’arrivée.

Jour 1 à la 99e marche de Nimègue avec l’équipe d’Ottawa (PHOTOS/VIDÉO) >>

Jour 2 à la 99e marche de Nimègue avec l’équipe du 34e Groupe-brigade du Canada (PHOTOS/VIDÉO) >>

Jour 3 à la 99e marche de Nimègue avec l’équipe du 438e escadron tactique d’hélicoptères (PHOTOS/VIDÉO) >>

100% de réussite à la 99e marche de Nimègue (PHOTOS/VIDÉO) >>

QMBO 2015: première course à obstacle pour les élofs

Cri de guerre pour finir en beauté la course à obstacles. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

On les avait quitté en habits civils après avoir fait leur test FORCE il y a deux semaines. Désormais en uniforme de combat, les nouveaux élèves-officiers de 2015 en étaient à trois semaines dans leur Qualification militaire de base pour les officiers quand 45eNord.ca les a retrouvés cette semaine.

QMBO 2015: première course à obstacle pour les élofs (PHOTOS/VIDÉO) >>

Après le beau temps, la pluie

La Colline du Parlement prend des airs militaires en cette soirée Fortissimo. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

C’était presque un sans faute pour les soldats et la Musique de la Garde de cérémonie des Forces armées canadiennes. Après deux soirs exceptionnels, la troisième et dernière représentation de Fortissimo a du être annulée en raison du mauvais temps.

Fortissimo 2015: 2 sur 3 pour la 19e édition (VIDÉO)

Lutte au terrorisme domestique

Le logo de la campagne de contestation de la loi anti-terroriste 2015 adoptée en mai 2015 aux Communes dans la controverse, ses détracteurs l'estimant liberticide et contraire à la Charte canadiennes des droits et libertés. (CJFE)

Cette semaine, le Montréalais Nejib Belhaj-Chtioui a été condamné ce lundi 20 juillet à vingt mois de prison pour avoir transmis par Facebook des instructions afin de fabriquer des engins explosifs et de couler des bateaux «israéliens et américains».

Par ailleurs, la loi anti-terroriste 2015, décriée comme «liberticide», est maintenant contestée devant les tribunaux: l’Association canadienne des libertés civiles et les Journalistes canadiens pour la liberté d’expression, contesteront devant les tribunaux la constitutionnalité de plusieurs dispositions-clés de la loi adoptée en mai dernier aux Communes.

Recettes d’explosifs sur Facebook: le Montréalais Nejib Belhaj-Chtioui écope de 20 mois >>

La loi anti-terroriste 2015, décriée comme «liberticide», maintenant contestée devant les tribunaux >>

Sur la scène internationale

USA: des civils armées pour protéger les troupes…

Après la fusillade qui a coûté la vie à cinq militaires dans un centre de recrutement militaire le 16 juillet à Chattanooga, des civils armés sont venus se poster devant ce type d'installations avec l'intention de les protéger de potentiels tireurs.(Compte Twitter/@PennLive)

Après la fusillade qui a coûté la vie à cinq militaires dans un centre de recrutement militaire le 16 juillet à Chattanooga, des civils sont venus se poster devant ce type d’installations avec l’intention de les protéger de potentiels tireurs, avec tous les risques de dérapages que cela comporte. Le Pentagone a dû « gentiment » leur expliquer que la présence de civils munis d’armes à feu est plus à même de dégrader la sécurité de telles installations que de l’améliorer.

Le Pentagone demande aux civils de ne pas monter la garde devant ses bâtiments >>

Turquie, le choc qui a tout changé

L'attaque de ce lundi 20 juillet 2015 à Suruç, qui a fait au moins 30 morts et près d'une centaine de blessés, serait l'oeuvre de l'EI. (Twitter)

Le 20 juillet, 32 jeunes kurdes sont tués et près d’une centaine d’autres blessés lors d’un attentat suicide dans la ville turque de Suruç (sud), à proximité de la frontière et de la ville syrienne de Kobané. Un attentat signé État islamique. C’est la première fois que le groupe ultra-radical frappe en Turquie.

C’est l’attentat de trop: la fragile paix est compromise dans les régions kurdes du pays. Un policier a été tué et un autre grièvement blessé par balle jeudi lors d’une attaque survenue dans une rue d’un quartier de Diyarbakir, la grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie. La veille, deux policiers avaient péri dans de semblables circonstances.

Turquie: au moins 27 morts dans un attentat suicide dans une ville proche de la Syrie (VIDÉO) >>

Attentat de Suruç: l’EI a frappé en Turquie pour la première fois >>

Les policiers à nouveau pris pour cible en Turquie >>

Les Turcs déclarent enfin la guerre à l’EI

Des F-16 turcs mènent des raids contre des positions de l'EI en Syrie. (AFP/Archives)

C’en est trop, la Turquie, accusée de flirter avec l’EI, s’engage dorénavant résolument avec la Coalition qu’elle autorise à utiliser plusieurs de ses bases aériennes, dont d’Incirlik et bombarde elle-même des positions de l’EI en Syrie et multiplie les frappes, tout en s’en prenant également aux PKK, le parti autonomiste kurde de Turquie, mettant de facto fin au processus de paix avec ce parti.

La Turquie autorise la Coalition à utiliser sa base d’Incirlik et bombarde elle-même des positions de l’EI en Syrie >>

Deuxième série de raids turcs contre l’EI et les rebelles du PKK >>

Intensification de l’offensive turque, 3e vague de frappes en 24h contre l’EI en Syrie et le PKK en Irak >>

Vidéo de la semaine

Quelques minutes auparavant, ces jeunes kurdes étaient réunis dans le jardin d’un centre culturel de Suruç, en Turquie, et se préparaient à partir pour reconstruire la ville syrienne de Kobané, dévastée par les combats.

Puis, c’est l’explosion. 32 morts, plus d’une centaine de blessés.

Colère des Kurdes qui accusent Ankara de complaisance envers les djihadistes du groupe armé État islamique et retournement de situation. Ankara se décide enfin à déclarer déclare la guerre à l’EI. Vidéo de l’attentat qui a tout changé.


(Vidéo de l’explosion/Zete)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.