Camion de migrants en Autriche: une cinquième arrestation

0
Le véhicule en Autriche dans lequel ont été retrouvés entre 20 et 50 corps, se trouvait sur une aire de stationnement dans l'État frontalier du Burgenland. (Dieter Nagl/AFP)
Le véhicule en Autriche dans lequel ont été retrouvés entre 20 et 50 corps, se trouvait sur une aire de stationnement dans l’État frontalier du Burgenland. (Dieter Nagl/AFP)

Un cinquième suspect, un Bulgare, a été interpellé par la police hongroise dans la nuit de samedi à dimanche dans le cadre de l’enquête sur le camion découvert en Autriche qui contenait 71 cadavres de migrants, a annoncé dimanche la police.

Quatre hommes – trois Bulgares et un Afghan – arrêtés vendredi en Hongrie au lendemain de la découverte de ce camion charnier, ont été présentés samedi devant le tribunal de Kecskemét, ville située à mi-chemin entre Budapest et la frontière serbe.

La justice les soupçonne d’être les «petites mains» d’un gang de trafic d’êtres humains et le parquet réclamait que les quatre hommes soient maintenus en détention en raison de la «nature exceptionnelle» du crime dont ils sont accusés.

Ils sont en détention préventive jusqu’au 29 septembre.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les 71 morts – 59 hommes, huit femmes et quatre enfants -, probablement des réfugiés syriens, dont les corps ont été retrouvés en décomposition dans le camion abandonné sur une bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute de l’est de l’Autriche, ont péri asphyxiés.

Les commentaires sont fermés.