Du gaz et des larmes pour la fin du module 1 du QMBO (PHOTOS/VIDÉO)

0

Alors que touche à sa fin le premier module de la Qualification militaire de base des officiers pour les élèves-officiers Andréanne Tremblay et Thomas Bourassa, ainsi que pour l’aspirant de marine Philippe Duplessis, c’est au classique entraînement CBRN qu’ont eu droit les élofs, une semaine avant de faire leur entrée au Collège militaire royal de Saint-Jean.

La chambre à gaz de Farnham est bien connue, tant chez les membres du rang que chez les officiers. Passage incontournable de la formation de base des militaires, l’entraînement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique, Nucléaire) a pour but de préparer les militaires a un incident CBRN de déversements, de rejets accidentels ou de fuites de matières dangereuses. Il peut aussi s’agir d’un acte volontaire, criminel.

Les Forces armées canadiennes, qui sont responsables de la défense militaire du Canada, doivent ainsi assurer un soutien opérationnel aux interventions lors d’incidents CBRN, mais également appuyer les efforts internationaux de lutte contre la prolifération en fournissant hommes et matériel.

Ayant appris comment enfiler leurs tenues de protections, masques et gants, les élèves-officiers se sont dirigés d’un pas résolu vers la chambre à gaz de Farnham pour apprendre au plus près de l’action.

Divisé en deux parties, l’examen CBRN commence par la «confiance», c’est à dire que les militaires arrivent d’abord vêtus de leurs protections de niveau IV pour travailler dans un environnement contaminé, ici au gaz dit «CS» 2-chlorobenzylidène malonitrile, utilisé notamment par les forces de l’ordre. Après quelques drills pour voir qu’ils peuvent bouger, boire et travailler correctement, les militaires ressortent avant de re-rentrer, sans masque cette fois. «»

Des «actions immédiates» sont donc requises comme de mettre l’équipement en moins de 15 secondes. Finalement, les élèves-officiers ont conclu leur entraînement de base CBRN en pratiquant la décontamination du matériel.

Dernière ligne droite, les jours filent pour les élofs qui vont quitter prochainement l’École de leadership et de recrues et feront leur arrivée au Collège militaire royal de Saint-Jean le 17 août, avec une rentrée des classes le 19. Les parents pourront enfin voir leur enfant le 11 septembre prochain, lors de la traditionnelle course à obstacles.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.