Huit soldats tués dans une attaque du PKK dans le sud-est, annonce l’armée turque

0
Un soldat et trois rebelles kurdes tués dans des combats près de Kagizman, province de Kars, dans le Nord-Est de la Turquie le 15 août 2015. (Compte Twitter/‏@anadoluagency)
Un convoi de l’armée turque le 15 août 2015. (Archives/Compte Twitter/‏@anadoluagency)

Huit soldats turcs ont été tués mercredi dans une attaque survenue dans la province de Siirt (sud-est) et attribuée aux rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a annoncé l’armée turque.

Une bombe télécommandée à distance a explosé au passage d’une patrouille militaire dans une zone rurale du district de Pervari, a précisé l’état-major, déplorant dans un communiqué la mort de « huit soldats héros ».

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière contre l’armée turque depuis que l’Etat turc a lancé une vaste offensive contre la guérilla kurde, le mois dernier.

Une opération d’envergure a été lancée dans la région pour appréhender les « terroristes », a ajouté l’armée.

Parallèlement à cette campagne militaire qui vise aussi, mais beaucoup moins intensivement, le groupe de l’Etat islamique (EI) en Syrie, la Turquie est confrontée à une crise politique depuis les élections législatives de juin qui n’ont pas permis de déboucher sur un gouvernement de coalition, les islamo-conservateurs au pouvoir depuis 2002 ayant perdu leur majorité.

Une répétition des élections est inévitable dans les prochains mois, a d’ailleurs précisé mercredi le président Recep Tayyip Erdogan.

Les commentaires sont fermés.