Les deux Corées s’entendent pour mettre un terme à l’escalade

0
Des soldats sud-coréens, le 24 août 2015 sur la frontière avec la Corée du Nord. (Yonhap/AFP)
Des soldats sud-coréens, le 24 août 2015 sur la frontière avec la Corée du Nord. (Yonhap/AFP)

Les deux Corées sont parvenues à un accord, au terme de négociations-marathon, en vue de désamorcer les tensions qui ont failli précipiter la péninsule dans un conflit armé, a annoncé mardi le chef de la délégation de Séoul.

La Corée du Nord a accepté d’exprimer ses «regrets» pour l’explosion d’une mine antipersonnel à la frontière qui a mutilé deux soldats sud-coréens, comme l’exigeait Séoul. De son côté, la Corée du Sud s’est engagée à faire taire ses haut-parleurs qui diffusent à plein volume leurs messages de propagande à la frontière.

Les négociations qui se tenaient depuis samedi dans le village frontalier de Panmunjom, où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de 1950-1953, se sont achevées lundi peu avant 16 h GMT (midi à Montréal).

La Corée du Sud avait averti lundi qu’elle ne battrait pas en retraite dans le face à face militaire tendu qui l’oppose à la Corée du Nord, exigeant au contraire les excuses de Pyongyang pour l’explosion de mines antipersonnel qui a mutilé en début de mois deux soldats sud-coréens à la frontière.

Il s’agissait des discussions intercoréennes au plus haut niveau depuis près d’un an, ce qui reflète la gravité de la situation.

Le Nord a repositionné des unités d’artillerie, tandis que des avions de chasse sud-coréens et américains ont effectué des exercices de simulation de bombardement.

Les commentaires sont fermés.