Liban: nouveaux accrochages meurtriers dans un camp de réfugiés palestiniens

0
Nouveaux accrochages meurtriers lundi 24 août 2015 entre islamistes et membres du Fatah dans le camp de réfugiés palestiniens Aïn el-Heloué, près de Saïda au Liban. (Compte Twitter/@OrientNews)
Nouveaux accrochages meurtriers lundi 24 août 2015 entre islamistes et membres du Fatah dans le camp de réfugiés palestiniens Aïn el-Heloué, près de Saïda au Liban. (Compte Twitter/@OrientNews)

De nouveaux accrochages ont éclaté lundi entre groupes rivaux dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens au Liban, faisant deux morts et poussant des dizaines de familles à la fuite, selon des sources palestiniennes et médicales.

Les combats entre le groupe islamiste Jund al-Sham et le Fatah du président Mahmoud Abbas ont lieu dans plusieurs secteurs du camp d’Aïn el-Heloué situé dans le sud du Liban près de la ville de Saïda, ont indiqué des habitants.

Selon des sources médicales, un « officier » du Fatah et une autre personne non identifiée ont été tués. Six personnes ont été blessées, a indiqué une source palestinienne.

Les blessés ont été transportés dans des hôpitaux de Saïda où le bruit des violents combats dans le camp palestinien pouvait être entendu.

Les ambulances n’ont pas pu entrer dans le camp en raison de l’intensité des affrontements, selon la source palestinienne.

Selon un correspondant de l’AFP, des dizaines de familles ont fui le camp en direction de Saïda.

L’armée libanaise, qui n’entre jamais dans le camp conformément à un accord datant de nombreuses années, a néanmoins renforcé ses positions aux entrées principales d’Aïn el-Heloué.

Une vive tension règne depuis longtemps au sein du camp entre le Fatah et les organisations islamistes. Samedi, deux membres du Fatah ont été tués et 15 personnes blessées lors d’accrochages. Et en juillet, deux personnes sont mortes dans des affrontements.

Aïn el-Heloué est le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban et la sécurité y est assurée par les factions palestiniennes.

Environ 450.000 Palestiniens sont inscrits au Liban auprès de l’Agence des Nations unies pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA). La plupart vivent dans des conditions difficiles, répartis dans les 12 camps du pays.

Les commentaires sont fermés.