Méditerranée: jusqu’à 3.000 migrants à la dérive sur 18 bateaux

0
Les navires de patrouille CP285 et CP319 de de la Guardia Costiera italienne ont secouru plus de 680 migrants samedi 22 août 2015 dans le cadre d'une vaste opération ont participé à l'opération visant à secourir jusqu'à 3.000 migrants à la dérive en Méditerranée, au large des côtes libyennes. (Guardia Costiera)
Les navires de patrouille de la Guardia Costiera italienne ont secouru plus de 680 migrants samedi 22 août 2015 dans le cadre d’une vaste opération impliquant 6 navires italiens et un norvégien et visant à secourir jusqu’à 3.000 migrants à la dérive en Méditerranée, au large des côtes libyennes. (Guardia Costiera)

Les garde-côtes italiens ont annoncé samedi la mise en place d’une opération visant à secourir jusqu’à 3.000 migrants à la dérive en Méditerranée, au large des côtes libyennes, après avoir reçu des SOS provenant de 18 embarcations.

Au moins sept bâtiments – six italiens et un norvégien – participaient à cette vaste opération de secours des migrants qui se trouvaient à bord de 14 bateaux pneumatiques et quatre autres embarcations, comptant au total entre 2.000 et 3.000 personnes.

Plus de 104.000 migrants d’Afrique, du Proche-Orient et d’Asie du Sud ont atteint les ports d’Italie méridionale depuis le début de cette année après avoir été secourus en Méditerranée.

Quelque 135.000 autres sont arrivés en Grèce et plus de 2.300 sont morts en mer après avoir tenté de rallier l’Europe grâce à des passeurs.

La police de Palerme, en Sicile, a annoncé samedi avoir arrêté six Égyptiens soupçonnés d’avoir été les passeurs de migrants retrouvés à bord d’un bateau surchargé et à la dérive le 19 août.

Les commentaires sont fermés.