MH17: le rapport final sur les causes du crash publié le 13 octobre

0
 Des débris de l'avion de la Malaysia Airlines MH17 sont chargés sur un camion à Grabove (Ukraine) le 16 novembre 2014 (Menahem Kahana/AFP)
Des débris de l’avion de la Malaysia Airlines MH17 sont chargés sur un camion à Grabove (Ukraine) le 16 novembre 2014 (Archives/Menahem Kahana/AFP)

Le rapport final sur les causes du crash du vol MH17, abattu en juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine avec 298 personnes à son bord, sera publié le 13 octobre, a indiqué le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV), en charge de l’enquête.

Les familles seront informées des conclusions du rapport avant sa publication officielle, a ajouté l’OVV, qui n’enquête que sur les causes de l’accident et non sur l’identité des responsables.

Un rapport préliminaire de l’OVV avait affirmé en septembre que l’avion avait été abattu « par un grand nombre de projectiles », ce qui avait entraîné de fortes suspicions d’un tir de missile sol-air.

L’enquête pénale, coordonnée par le parquet néerlandais, est menée par des experts néerlandais, belges, ukrainiens, australiens et malaisiens. Ces derniers avaient annoncé début août avoir identifié des éléments appartenant « probablement » à un missile BUK.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines avait été abattu le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine, zone en proie à des combats entre séparatistes pro-russes et forces gouvernementales, alors qu’il reliait Amsterdam à Kuala Lumpur.

L’Ukraine et les États-Unis affirment que l’appareil a été abattu par les séparatistes pro-russes grâce à un missile sol-air de type BUK fourni par la Russie. Moscou de son côté pointe du doigt les forces ukrainiennes.

Les commentaires sont fermés.