Op REASSURANCE prolongée, le Canada participera à son 15e exercice conjoint en Europe avec ses alliés de l’OTAN

0
Des soldats pendant l'exercice ALLIED SPIRIT I à Hohenfels en Allemagne en janvier 2015. (Archives/Exercise Allied Spirit I/7thUSArmyJMTC)
Des soldats alliés pendant l’exercice ALLIED SPIRIT I à Hohenfels en Allemagne en janvier 2015. (Archives/Exercise Allied Spirit I/7thUSArmyJMTC)

L’opération REASSURANCE, la contribution du Canada aux mesures d’assurance de l’OTAN, en Europe centrale et en Europe de l’Est, maintenant prolongée jusqu’en juin 2016, la force opérationnelle terrestre du Canada se prépare à son 15e exercice conjoint en Europe avec ses alliés de l’OTAN depuis le début de cette opération.

Environ 170 soldats canadiens commenceront à s’entraîner dans le cadre de l’exercice ALLIED SPIRIT II à Hohenfels, en Allemagne, à l’appui des mesures de l’OTAN visant à rassurer les alliés. Cet exercice, s’inscrit dans le cadre de l’opération REASSURANCE, qui désigne les efforts déployés par le Canada pour favoriser la sécurité et la stabilité en Europe de l’Est et en Europe centrale, en réaction à l’agression menée par le régime Poutine contre l’Ukraine.

Les militaires du 3e Bataillon du Royal 22e Régiment (3 R22R) s’entraîneront aux côtés de forces de la République tchèque, de la Géorgie, de l’Irlande, de l’Italie, de la Serbie, du Royaume-Uni et des États-Unis du 4 au 24 août, au Joint Multinational Readiness Center. L’exercice ALLIED SPIRIT II permettra d’améliorer l’interopérabilité des pays participants.

Le contingent canadien comprend une compagnie d’infanterie, un détachement de tireurs d’élite, un groupe d’officiers observateurs avancés, une section du génie et un élément de soutien.

L’exercice ALLIED SPIRIT II se concentrera, précise le communiqué de la Défense nationale qui annonce l’exercice, sur la mise en œuvre d’opérations offensives, défensives, aéroportées et hybrides axées sur la menace tout en améliorant l’interopérabilité dans le domaine des communications.

«La participation du Canada à l’exercice ALLIED SPIRIT II pendant l’opération REASSURANCE démontre clairement l’engagement du pays à se tenir aux côtés nos alliés de l’OTAN et de nos partenaires en matière de sécurité en réaction aux crises internationales dans la région. Ces exercices renforcent également la capacité des Forces armées canadiennes d’intervenir avec célérité et expertise partout dans le monde.», a déclaré à ce propos le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney.

Du côté de nos alliés, la 7e Brigade tchèque pour sa part sera en charge pour la première fois cette année du quartier général de l’exercice. En outre, pour le 43e bataillon d’infanterie légère géorgienne, cet exercice sera pour lui une répétition en vue de son prochain déploiement sur le théâtre des opérations en Afghanistan pour où il doit mener des opérations de défense de base à l’appui des forces de l’OTAN.

La participation du Canada à des exercices conjoints comme l’exercice ALLIED SPIRIT II présente des occasions importantes de renforcer notre disponibilité opérationnelle et notre interopérabilité avec nos alliés de l’OTAN et nos partenaires en matière de sécurité, explique le communiqué de la Défense nationale. Elle renforce également la capacité collective de l’OTAN de répondre rapidement et efficacement à diverses situations opérationnelles en Europe centrale, en Europe de l’Est et partout dans le monde.

Depuis mai 2014, les contributions de l’aviation, de l’armée et de la marine du Canada en appui aux mesures d’assurance de l’OTAN, en Europe centrale et en Europe de l’Est, a été importante et, vendredi 31 juillet, le Premier ministre Stephen Harper a annoncé la prolongation, jusqu’au mois de juin 2016, de la contribution canadienne, l’Opération REASSURANCE.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.