Pakistan: Abdul Aziz Haqqani, un hiérarque du groupe Haqqani, sur liste noire «terroriste» américaine

0
Abdul Aziz Haqqani, un hiérarque du groupe Haqqani, a été désigné le 25 août 2015 " Specially Designated Global Terrorist" (SDGT) et mis sur liste noire «terroriste» du Département d'État américain.
Abdul Aziz Haqqani, un hiérarque du groupe Haqqani, a été désigné le 25 août 2015  » Specially Designated Global Terrorist » (SDGT) et mis sur liste noire «terroriste» du Département d’État américain.

Les États-Unis ont annoncé mardi l’inscription sur une liste noire « terroriste » d’un hiérarque du réseau Haqqani basé au Pakistan et lié à Al-Qaïda, la bête noire de Washington accusée de dizaines d’attaques en Afghanistan voisin.

Le groupe Haqqani, du nom d’une famille, est considéré depuis septembre 2012 par le département d’Etat comme une « organisation terroriste étrangère » et l’administration américaine offre depuis août 2014 jusqu’à 30 millions de dollars de récompenses pour toute information sur ce réseau et ses membres.

Selon la procédure en la matière, le département d’État a indiqué dans un communiqué avoir « désigné Aziz Haqqani comme un terroriste international », ce qui gèle tous les intérêts financiers que cette personne aurait aux États-Unis et ce qui interdit à tout ressortissant américain de commercer avec M. Haqqani.

« Depuis plusieurs années, Aziz Haqqani est impliqué dans la préparation et l’exécution d’attaques aux explosifs contre des cibles gouvernementales afghanes et il a revendiqué sa responsabilité pour toutes les attaques majeures du réseau Haqqani après la mort de son frère Badruddin Haqqani », selon le département d’État.

Le réseau Haqqani est dirigé par Sirajuddin Haqqani, fils du fondateur historique Jalaluddin Haqqani. Washington offre depuis un an dix millions de dollars pour tout renseignement menant à sa capture.

Ses quatre lieutenants sont Aziz Haqqani (son frère), Khalil al-Rahman Haqqani (son oncle), Yahya Haqqani (son beau-frère) et Abdul Rauf Zakir, présenté par les États-Unis comme le chef des opérations suicide et qui figure déjà sur leur liste noire de « terroristes internationaux ».

Le département d’État considère depuis des années que le réseau Haqqani est l’allié d’Al-Qaïda et des talibans afghans.

Ce groupe islamiste armé a été formé à la fin des années 1970 pour combattre l’envahisseur soviétique en Afghanistan. Il est basé dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan, mais conduit de nombreuses attaques de l’autre côté de la frontière, en Afghanistan et jusqu’à Kaboul.

Les États-Unis tiennent Haqqani responsable de certains des attentats les plus spectaculaires et meurtriers perpétrés en Afghanistan ces dix dernières années, dont une attaque contre la base militaire de Camp Chapman fin 2009, où sept agents de la CIA avaient été tués.

Le département d’État accuse aussi le groupe d’une attaque en septembre 2011 contre l’ambassade américaine à Kaboul et contre le quartier général des forces de l’Otan.

Les commentaires sont fermés.