Revue militaire hebdo (semaine du 10 au 16 août 2015)

74
Le colonel St-Louis et le lieutenant-général (ret.) Evraire, accompagnés des commandants sortant et entrant, inspectent les troupes. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Comme chaque semaine depuis près de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 10 au 16 août 2015.

Élections fédérales 2015, semaine 2, Défense et Sécurité

Un technicien de l'Aviation royale canadienne près d'un CF-188 Hornet lors des contrôles pré-volau Camp Patrice Vincent, au Koweït lors de l'opération IMPACT le 11 Juin 2015 (op Impact/MDN)

Après une première semaine de campagne centrée sur la question de l’économie au cours de laquelle son bilan a été sévèrement critiqué par ses adversaires, le premier ministre sortant a ramené les questions de défense et sécurité à l’avant-scène, défendant avec vigueur sa décision d’engager militairement le Canada au Moyen-Orient sur l’air bushien de’Combattons les là-bas pour ne pas avoir à les combattre ici!’.

Élections fédérales 2015, semaine 2: sécurité et engagement militaire à l’avant-scène >>

Réplique de l’opposition à la promesse des « zones interdites de déplacement »

Les chefs politiques fédéraux lors du débat du 6 août 2015 à Toronto, de gauche à droite, Élisabeth May, Parti Vert, Justin Trudeau, Parti libéral du Canada, Thomas Mulcair, Nouveau parti démocratique, et Stephen Harper, premier ministre sortant et chef conservateur. (AFP)

Alors que Stephen Harper a choisi de revenir sur un thème qui lui est cher, le terrorisme et la sécurité, proposant de créer des zones de déplacements interdites afin de combattre le terrorisme, les chef néo-démocrate estime cette mesure inefficace alors que les libéraux et bloquistes y voient surtout une diversion pour éviter de parler d’économie.

Zones interdites de déplacement: suivre ainsi les Canadiens à la trace n’est pas la solution, dit Mulcair >>

Harper promet 15% plus de Rangers juniors

Nouvelle promesse électorale pour Stephen Harper: plus de Rangers juniors s'il est réélu. (Archives/CPM)

De passage à Iqaluit, dans le Nunavut, le vendredi 14 août, le Premier ministre Stephen Harper a promis d’augmenter le nombre de Rangers juniors s’il était réélu lors des élections fédérales du 19 octobre. Le nombre de Rangers juniors canadiens augmenterait de 15 %, passant de 4.400 à 5.000 membres, à temps pour le 20e anniversaire de l’établissement permanent des Rangers juniors canadiens en 2018.

Harper promet 15% de Rangers juniors canadiens de plus s’il est réélu >>

QMBO: du gaz et des larmes

Habillés de leurs tenues de protections, les élèves-officiers sont prêts à se diriger vers la chambre à gaz de la garnison Farnham. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Alors que touche à sa fin le premier module de la Qualification militaire de base des officiers pour les élèves-officiers Andréanne Tremblay et Thomas Bourassa, ainsi que pour l’aspirant de marine Philippe Duplessis, c’est au classique entraînement CBRN qu’ont eu droit les élofs, une semaine avant de faire leur entrée au Collège militaire royal de Saint-Jean.

Du gaz et des larmes pour la fin du module 1 du QMBO (PHOTOS/VIDÉO) >>

Camp d’été de Valcartier

Un conteneur installé sur le camp fait office de simulateur d'inondation à bord d'un navire. Ici, des cadets réclament du matériel. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Comme chaque année depuis 1968, la base militaire de Valcartier accueille des cadets des quatre coins du Québec ainsi que de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick pour leur traditionnel camp d’été. D’une durée de six semaines, le camp reçoit chaque deux, trois et six semaines, des contingents de cadets par autobus ou en voiture avec leurs parents. 45eNord.ca a passé une journée « normale » dans la vie des cadets à Valcartier.

À Valcartier, les cadets apprennent à dépasser leurs limites (PHOTOS/VIDÉO) >>

Nouveau commandant à la 8e Escadre Trenton

Le colonel Keiver, le major-général Wheeler et le brigadier-général Lowthian signent les parchemins officialisant le changement de commandant de la 8e escadre Trenton. (Caporal Ken Beliwicz/Service d'imagerie de la 8e Escadre)

Lors d’une cérémonie de passation de commandement, les membres de la 8e Escadre/BFC Trenton ont accueilli chaleureusement le 11 août leur nouveau commandant, le colonel Colin Keiver, qui succède au brigadier-général David Lowthian, qui a occupé le poste de commandant au cours des deux dernières années.

Les membres de la 8e Escadre Trenton accueillent leur nouveau commandant >>

Les «22» du 1er Bataillon changent de commandant

Le lieutenant-colonel Jean-Christian Marquis et le colonel Michel-Henri St-Louis font une entrée remarquée. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Les militaires du 1er Bataillon du Royal 22e Régiment viennent de changer de commandant lors d’une cérémonie de passation à la Citadelle de Québec, jeudi 13 août 2015. Deux ans après son entrée en fonction à la tête du bataillon, le lieutenant-colonel Patrick Robichaud a ainsi cédé sa place au lieutenant-colonel Jean-Christian Marquis.

Les «22» du 1er Bataillon changent de commandant (PHOTOS/VIDÉO) >>

R.I.P.

Le soldat Samuel Nadeau était membre du 8th Canadian Hussars (Princess Louise's).

Un soldat de la Réserve des Forces armées canadiennes, Samuel Nadeau, a perdu la vie à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, lundi 10 août. Le soldat Nadeau s’était enrôlé dans les Forces armées canadiennes en janvier 2015 comme réserviste avec le 8th Canadian Hussars (Princess Louise’s).

Un soldat meurt en entraînement à la BFC Gagetown >>

Industrie

F-35, un autre pavé dans la mare

Un F-35 dans la chaîne d'assemblage final de l'usine de production de Fort Worth, Texas (Photo: Lockheed Martin)

Selon un rapport vitriolique du National Security Network intitulé «Thunder without lightning» (Tonnerre sans éclair) les F-35 américains pourraient bien ne même pas pas s’avérer aussi performants que les avions chasseurs en usage actuellement, dont les CF-18 canadiens, qu’ils sont destinés à remplacer.

«Tonnerre sans éclair»: le F-35 ne serait même pas aussi performant que nos vieux CF-18 >>

Sur la scène internationale

Six F-16 Fighting Falcon de la US Air Force, l'équipement de soutien et environ 300 membres de l'Air Force américaine se sont déployés le 9 août 2015 de la base aérienne d'Aviano, en Italie, à la base aérienne d'Incirlik, en Turquie, pour soutenir l'Opération Inherent Resolve contre le groupe armé État islamique. (Archives/US Air Force/Michael Battles)

Pendant que les Turcs sont occupés à taper sur leurs rebelles kurdes, les Américains, que ça ne semble pas déranger outre mesure, passent enfin par la Turquie pour mener des frappes en Syrie voisine. Cette semaine, les États-Unis ont utilisé pour la première fois une base turque, celle d’Incirlik, pour envoyer des avions bombarder les positions du groupe djihadiste État islamique (EI) en Syrie, alors que le président turc Erdogan réitérait sa «détermination» dans sa «guerre contre le terrorisme» visant tout autant, pour ne pas dire davantage, les rebelles kurdes que l’EI.

Première mission d’avions de chasse américains depuis la Turquie >>

Viol d’une fillette par les Casques bleus en Centrafrique

Centrafrique: l'ONU ouvre une enquête après des accusations de viol d'une fillette de 12 ans et d'homicide d,un ado de 16 ans. (Amnesty International)

Amnesty international accuse, témoignages à l’appui, les Casques bleus de la Minusca du viol d’une fillette et de l’homicide d’un adolescent de 16 ans et de son père qui auraient été commis au cours d’une opération armée dans Bangui début août. Viols et scandales, Ban Ki moon en a assez et montre la sortie au patron de la Minusca, le général sénégalais Babacar Gaye

Centrafrique: viol d’une fillette de 12 ans et meurtre d’un ado de 16 par des Casques bleus à Bangui >>

Accusation de viols en Centrafrique: le chef de la mission de l’ONU renvoyé >>

L’otage décédée Kayla Mueller violée par le chef de l’EI

Photo non datée de Kayla Mueller, courtoisie de la famille.

Les parents de l’Américaine Kayla Mueller, morte début février alors qu’elle était aux mains du groupe État islamique (EI), ont révélé cette semaine à la chaîne ABC avoir été informés par leur gouvernement que leur fille avait été violée par le chef du groupe djihadiste.

L’otage décédée Kayla Mueller a été violée par le chef de l’EI, selon la famille de l’Américaine >>

La vidéo de la semaine

À la Citadelle de Québec cette semaine, le commandant sortant du 1er Bataillon du Royal 22e Régiment, le lieutenant-colonel Patrick Robichaud, a remis le commandement du bataillon au colonel Michel-Henri St-Louis, commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, qu’il a lui même remis au commandant entrant, le lieutenant-colonel Jean-Christian Marquis. Voyez l’arrivée particulièrement remarquable des commandants Robichaud et Marquis.


(Vidéo Nicolas Laffont/45eNord.ca)