Revue militaire hebdo (semaine du 24 au 30 août 2015)

0

Comme chaque semaine depuis trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 24 au 30 août 2015.

Élections fédérales 2015: la chasse aux votes des vétérans

La France a déjà décerné la Légion d’honneur à plus de 600 vétérans canadiens qui ont participé à la libération (capture d’écran/45eNord.ca)

Le vote des vétérans, jadis acquis aux conservateurs, est maintenant convoités par les autres partis. Cette semaine, Justin Trudeau a dévoilé sa plateforme pour les vétérans: il a tout promis, meilleurs services pour les anciens combattants, soutien amélioré pour les familles, meilleures possibilités d’éducation et de formation pour les anciens combattants, et encore plus. Mais les conservateurs n’entendent pas se faire voler ce qu’il considèrent comme leur « électorat naturel » et, pour mieux contrer les attaques de leurs adversaires, ils se sont mis à la recherche de vétérans «heureux» qui disposés à prêter leur voix et leur visage à la campagne conservatrice. La chasse aux votes des vétérans est ouverte.

Justin Trudeau dévoile sa plateforme pour les vétérans >>

Les conservateurs cherchent des vétérans «heureux» disposés à prêter leur voix et leur visage à la campagne >>

Pendant ce temps, dédommagement refusé à un employé civil de la Défense paralysé

Un Hercules C-130 pris dans une tempête, le 14 mars 2014. (Adjudant-maître Andrew Lamoreaux/130th Airlift Wing Air National Guard)

Pendant ce temps, un juge de la Cour fédérale a rejeté le dossier d’un ancien employé civil de la Défense, devenu paraplégique à la suite d’un terrible accident de transport militaire dans l’Arctique en 1991. Se défendant lui-même devant la Cour fédérale, l’employé en question, Bob Thomson, a fait valoir que le tribunal de révision des anciens combattants était dans le tort de lui refuser une prestation et une allocation vestimentaire, en raison de la gravité de son handicap, mais ce fut peine perdue.

Un employé civil paralysé de la Défense se voit refuser un dédommagement >>

Opération IMPACT: la lutte continue

Des techniciens en systèmes d’armement (Air) de l’Aviation royale canadienne déployés au sein de la Force opérationnelle aérienne en Irak préparent des munitions en vue de les charger à bord d’un chasseur CF-188 Hornet, sur l’aire de trafic du camp Patrice Vincent, au Koweït, au cours de l’opération IMPACT, le 1er août 2015. (Opération IMPACT/MDN)

Après une pause dans les raids aériens entre le 8 et le 15 août, les CF-18 de l’opération IMPACT, la contribution canadienne à la lutte de la Coalition contre l’EI, ont repris leurs bombardements, effectuant cinq frappes depuis le 15 août.

Opération Impact: les CF-18 canadiens ont frappé une cache de munitions et des bateaux de l’EI >>

Opération NANOOK 15

Le NCSM Saskatoon manœuvre près d'un iceberg, le 22 août 2015. (Cpl Donna McDonald/Imagerie du Centre d'essais techniques aérospatiale).

L’opération NANOOK, qui réunissait 650 personnes dont 550 militaires et 100 civils d’autres ministères, se termine officiellement aujourd’hui le 30 août. Voyez en photos l’entraînement des Forces armées canadiennes dans le Grand Nord et l’affirmation de la souveraineté canadienne sur son territoire.

Photos de l’Opération NANOOK 15 >>

Opération TRIDENT JUNCTURE 15: mise au point de l’OTAN

TRIDENT JUNCTURE 2015, le plus grand exercice militaire de l'OTAN depuis 2002 avec la participation d'environ 36.000 soldats de 27 nations, se déroulera à l'automne 2015. (Allied Forces Command/OTAN)

L’exercice TRIDENT JUNCTURE 2015 cet automne, le plus grand exercice militaire de l’Otan depuis 2002 avec la participation d’environ 36.000 soldats, dont 1.650 canadiens, pour qui ce sera le plus grand déploiement depuis le Kosovo en 1999, est «sans lien spécifique avec la tension actuelle avec la Russie», a tenu à préciser cette semaine le général français Paloméros, l’un des chefs militaires de l’Otan.

L’exercice géant TRIDENT JUNCTURE 2015 n’est pas en lien avec la menace russe, affirme l’OTAN >>

Petits avions civils, les FAC à la rescousse dans un cas, interception par un CF-18 de Bagotville dans un autre

Un cessna de la compagnie Cargair. (Archives/Cargair)

Les Forces armées, ça ne sert pas qu’à l’étranger ou dans des régions lointaines, mais également à la protection du territoire ici et, aussi, à aider les autorités civiles en cas de besoin. Cette semaine, dans un cas, l’aide des Forces armées canadiennes et de ses techniciens en recherche et sauvetage, a permis de survoler le secteur et de localiser un hydravion qui s’est écrasé sur la Côte-Nord au Québec, faisant six morts. Et dans un autre cas, toujours cette semaine, un CF-18 de Bagotville a du intercepter un Cessna 152 qui avait enclenché le code transpondeur 7500, signifiant un détournement de l’appareil.

Côte-Nord: les techniciens en recherche et sauvetage des FAC permettent de localiser un hydravion écrasé >>

Un CF-18 intercepte un avion transmettant un signal de «détournement d’avion» >>

Skyhawks, Snowbirds et parachutistes à Drummonville

Les parachutistes des Skyhawks s'apprêtent de monter dans un avion pour leur saut. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

La ville de Drummondville a accueilli, les 29 et 30 août, pour la première fois en 16 ans, un spectacle aérien avec plusieurs démonstrations militaires. L’édition de cette année se faisait en plus dans le cadre du 200e anniversaire de Drummondville. Nicolas Laffont, de 45eNord.ca y était et nous est revenu avec des photos et une vidéo dont l’ouverture vous surprendra…

Pour ses 200 ans Drummondville réaccueille son spectacle aérien (PHOTOS/VIDÉO) >>

Justice et enquête

Les FAC enquêtent sur un groupe d’extrême-droite à Valcartier

150828-table-rase

Suite au dépôt le 27 août d’une plainte, la police militaire a lancé une enquête sur certains individus liés au groupe Table rase, à Québec, pour des allégations de propos racistes et participation à une organisation de propagande haineuse. Au terme de l’enquête, les mesures appropriées (disciplinaires, administratives ou autres) seront prises. Les Forces armées canadiennes ne plaisantent pas avec le racisme et la discrimination et encore moins avec des individus qui professent des valeurs contraires à celles qu’ils ont fait serment de défendre.

Un groupe de militaires d’extrême-droite sévirait à Valcartier, la police militaire enquête >>

Industrie

Au Canada, des Mk-38 25 mm modifiés pour les NPEA

MK 38 Mod 2 MGS (BAE Systems)

Au Canada, Irving Shipbuilding, maître d’oeuvre pour la construction des navires de patrouille extracôtiers de l’Arctique (NPEA) de la Marine royale canadienne, a attribué à BAE Systems un contrat pour fournir jusqu’à six canons 25mm Mk 38 modifiés pour ces navires.

Les navires de patrouille extracôtiers de l’Arctique seront équipés de mitrailleuses 25mm Mk 38 modifiées >>

Aux États-Unis, les Oshkosh JLATV succèdent aux légendaires Humvees

Le Pentagone a choisi le constructeur américain Oshkosh pour fabriquer le futur successeur du célèbre Humvee comme véhicule tactique léger. (Oshkosh Corporation)

Le Pentagone a annoncé cette semaine avoir choisi le constructeur américain Oshkosh pour fabriquer le futur successeur du célèbre Humvee, le véhicule à tout faire de l’armée américaine, dans le cadre d’un contrat initial de 6,7 milliards de dollars.

Pentagone: voici le Oshkosh, le véhicule léger tactique qui succédera au légendaire Humvee (VIDÉO) >>

Sur la scène internationale

En Égypte, le journaliste canadien Mohammed Fahmy condamné à 3 ans

150830-épouse-fahmy-29-aout-twitter-lyne-doucet

L’optimisme a fait place au choc et à la consternation. Fahmy de retour derrière les barreaux. Assistance sous le choc. Sa femme, présente au tribunal aux côtés d’Amal Clooney, l’avocate de son époux, éclate en sanglots.Toute la communauté internationale crie à l’injustice. Ottawa réclame la libération immédiate du citoyen canadien.

Le journaliste Mohammed Fahmy condamné à 3 ans, Ottawa réclame sa libération immédiate >>

La crise migratoire européenne

Des migrants arrivent à la gare de Gevgelija, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, le 22 août 2015. (Robert Atanasovksi/AFP)

L’Europe semble avoir tardé à prendre la véritable mesure de la crise migratoire provoquée par l’afflux de migrants de Libye et du Moyen-Orient fuyant la guerre et la mort. Mais plusieurs dirigeants européens sont enfin montés au créneau cette semaine en faveur du droit d’asile des réfugiés au moment où des migrants continuaient de franchir par centaines la frontière serbo-hongroise, une des portes d’entrée de l’UE, en dépit de l’achèvement d’une clôture de barbelés, comme si le plus grand exode depuis la Seconde Guerre mondiale et les décès de migrants désespérés dans les camions ou les bateaux de passeurs sans scrupules, pouvaient se régler avec du fil de fer.

Migrants: l’Europe veut enfin agir, l’afflux continue à la frontière serbo-hongroise >>

La Hongrie annonce l’achèvement de sa clôture de barbelés antimigrants à la frontière serbe >>

Camion de migrants en Autriche: quatre suspects arrêtés et découverte d’un deuxième camion >>

Naufrage de migrants près de la Libye: 111 cadavres récupérés >>

La vidéo de la semaine

Nicolas Laffont vous amène au « show » aérien de Drummondville. Profitez, c’est gratuit!


Spectacle aérien de Drummondville (Vidéo Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.