Onze nations participent à l’exercice SEA BREEZE 2015 qui débute en mer Noire

0
Le lance-missiles de Classe Arleigh Burke USS Donald Cook (DDG 75). (US Navy)
Le destroyer lance-missiles de Classe Arleigh Burke USS Donald Cook (DDG 75). (US Navy)

Après la fin des plus importantes manœuvres des parachutistes de l’OTAN en Roumanie, qui ont engagé les soldats américains, italiens et espagnols, c’est maintenant au tour de l’exercice SEA BREEZE 2015, impliquant notamment le destroyer lance-missiles américain USS Donald Cook et l’avion de patrouille Lockheed P-3C, tous deux capables de porter des armes nucléaires.

Le lance-missiles de Classe Arleigh Burke USS Donald Cook (DDG 75), et l’avion américain P-3C Orion de l’Escadron de patrouille (VP) 9 qui participeront à l’exercice annuel SEA BREEZE 2015 sont en effet tous deux capables de porter des armes nucléaires: le USS Donald Cook est doté de missiles Aegis capables d’intercepter tous les missiles balistiques, ainsi que de missiles de croisière Tomahawk qui sont parfois équipés d’ogives nucléaires. Et les avions de patrouille maritime Lockheed P-3C Orion sont conçus pour des opérations de reconnaissance et peuvent aussi emporter des bombes nucléaires.

#USSDonaldCook will enter the #BlackSea Aug. 28 to promote peace and stability in the region. #PresenceMattersFollow the link to read all about it: http://cne-cna-c6f.dodlive.mil/?p=5186

Posted by U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. Sixth Fleet on jeudi 27 août 2015

Codirigé par l’Ukraine et les États-Unis, SEA BREEZE 2015 débute donc ce lundi en mer Noire.

Les exercices se tiendront du 31 août au 12 septembre dans un secteur long de 400 kilomètres, au large de l’Ukraine. Ils engagent 2.500 militaires dont un millier d’Américains, 500 soldats d’autres pays de l’Alliance et leurs partenaires (Allemagne, Bulgarie, Grèce, Italie, Moldavie, Roumanie, Royaume-Uni, Suède, Turquie) et 1.000 marins ukrainiens.

En tout, onze nations participeront à l’exercice annuel, maintenant dans sa 14e itération, et qui vise à améliorer l’interopérabilité et à renforcer la sécurité régionale.

#USSDonaldCook VBSS team trains with #RomanianNavy aboard #ROSSebastian in the #BlackSea. #SEABREEZE2015

Posted by U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. Sixth Fleet on dimanche 30 août 2015

« Cet exercice représente une occasion importante de travailler avec nos partenaires et de mener une formation sérieuse dans la terre, l’air et domaines maritimes », a déclaré pour sa part le vice-amiral américain James Foggo III.

Pendant l’exercice, la phase en mer comprendra des opérations d’interdiction maritime, de lutte anti-sous-marine, et des exercices d’auto-défense contre les attaques de petits bateaux.

En outre, cette phase va couvrir d’autres zones de guerre, y compris la défense aérienne, le contrôle des dommages, la recherche et sauvetage, et d’autres manœuvres tactiques.

La phase terrestre et aérien de SEA BREEZE 2015, elle, vise à stimuler l’interopérabilité et les capacités entre les forces participantes, ainsi que la promotion de la sécurité régionale et la coopération entre le personnel.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.