Harper promet 15% de Rangers juniors canadiens de plus s’il est réélu

0
Nouvelle promesse électorale pour Stephen Harper: plus de Rangers juniors s'il est réélu. (Archives/CPM)
Nouvelle promesse électorale pour Stephen Harper: plus de Rangers juniors s’il est réélu. (Archives/CPM)

De passage à Iqaluit, dans le Nunavut, le vendredi 14 août, le Premier ministre Stephen Harper a promis d’augmenter le nombre de Rangers juniors s’il était réélu lors des élections fédérales du 19 octobre.

Selon M. Harper, si son gouvernement venait à être réélu, il augmentera alors le nombre de Rangers juniors canadiens de 15 %, les faisant passer de 4.400 à 5.000 membres, à temps pour le 20e anniversaire de l’établissement permanent des Rangers juniors canadiens en 2018. Cette expansion fera passer le nombre de patrouilles de 139 à 153.

Le Parti conservateur met en avant que l’augmentation du nombre de Rangers juniors permettra à plus de jeunes de 12 à 18 ans, dans un plus grand nombre de communautés, d’acquérir les «compétences requises pour être d’excellents citoyens nordiques», utiliser les connaissances traditionnelles de l’Arctique et «prendre leur vie en mains».

Dans une référence à peine voilée à la Russie, Stephen Harper affirme que l’augmentation du nombre de Rangers juniors canadiens améliorera la capacité de surveillance à notre frontière nordique «au moment où nous en avons le plus besoin». Rappelons que la Russie a récemment soumis son dossier de revendications territoriales à l’ONU, alors que le Canada traîne la patte, le Premier ministre voulant inclure le Pôle nord dans la revendication canadienne, et ce, sans même avoir de données scientifiques.

Le Grand Nord canadien comptent aussi 5.000 Rangers adultes qui forment une sous-division des Forces armées canadiennes. Ils mènent entre autres des missions de surveillance pour faire respecter la souveraineté canadienne dans l’Arctique.

En outre, dans le cadre du programme de remplacement des fusils des Rangers canadiens, le Premier ministre a aussi annoncé vouloir «rendre hommage aux Rangers» en leur permettant de garder leurs fusils Lee Enfield, pour leur «dévouement et l’engagement», ce qui est une pratique inhabituelle pour les Forces armées canadiennes.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.