Les NCSM Athabaskan et Halifax partent pour des exercices de l’OTAN

0
Le NCSM Athabaskan amarré dans le port de Québec, en juin 2014, lors du Rendez-vous naval de Québec. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Le NCSM Athabaskan amarré dans le port de Québec, en juin 2014, lors du Rendez-vous naval de Québec. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Les NCSM Athabaskan, Halifax, Montréal, Summerside, et Goose Bay, ainsi que le NCSM Windsor participeront à un exercice de groupe opérationnel à la fin des septembre en préparation pour leur implication dans les exercices JOINT WARRIOR et TRIDENT JUNCTURE 15. L’Athabaskan et l’Halifax ont quitté mardi le Canada.

Le sous-marin NCSM Windsor, qui est de retour à l’eau depuis l’an dernier, est lui aussi parti mardi.

Cet exercice de groupe opérationnel doit fournir une formation de pré-déploiement pour les unités de la Marine royale canadienne et du personnel de la flotte avant de prendre part à JOINT WARRIOR et TRIDENT JUNCTURE 15.

Le NCSM Halifax sera déployé en tant que plateforme de commandement et contrôle, soit un navire qui a la capacité et donne la direction, la coordination et le contrôle d’une force opérationnelle ou d’une flotte, pour la durée de l’exercice. C’est une première pour un navire ayant subit le programme de modernisation des frégates de classe Halifax.

L’exercice JOINT WARRIOR aura lieu entre le 4 et le 15 octobre 2015 dans le mer du Nord. Les navires participeront juste avant à un exercice de groupe opérationnel avec d’autres navires alliés.

C’est un exercice maritime semi-annuel organisé par la Royal Navy, avec des participants de pays d’Europe occidentale, ainsi que le Canada et les États-Unis. L’objectif est de fournir un environnement d’apprentissage tactique difficile pour les participants en se concentrant sur les grands exercices à grande échelle mettant en vedette de nombreuses unités maritimes et aériennes.

JOINTEX 15 est justement lié cette année à TRIDENT JUNCTURE 15 et aura lieu à Ottawa et à Meaford (Ontario) entre le 3 et le 16 octobre pour la partie exercice de poste de commandement et entre le 21 octobre et le 6 novembre au Portugal, en Espagne, et en Italie pour la partie exercice réel.

TRIDENT JUNCTURE 15 est dirigée par la Force opérationnelle interarmées de l’OTAN – Commandement de Brunssum, aux Pays-Bas.

Par son ampleur, son scénario avancé et l’alliance dans le commandement et contrôle, TRIDENT JUNCTURE 15 doit permettre aux Forces armées canadiennes de synchroniser un scénario de formation à l’échelle nationale: la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne, l’Aviation royale canadienne, et les forces d’opérations spéciales du Canada.

La partie maritime de l’exercice aura lieu au large des côtes du Portugal. C’est le plus grand exercice maritime de l’OTAN auquel le Canada a participé en près de 20 ans.

Plus de 800 marins canadiens participeront aux trois exercices. Ils travailleront aux côtés de 36.000 membres des forces armées de 34 pays, avec plus de 60 navires de guerre et 120 avions militaires participants.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.