Worldwide Troop Talk: la Corée du Nord n’a «aucune chance» face à la Corée du Sud, déclare Ash Carter

0
Le Secrétaire à la Défense Ashton Carter alors qu'il répondait depuis le Pentagone à des questions posées par des militaires américains dans le monde entier le 1er septembre 2015 via les médias sociaux dans le cadre d'un premier "Worldwide Troop Talk". (U.S. Air Force Master Sergent Adrian Cadiz/DoD)
Le Secrétaire à la Défense Ashton Carter alors qu’il répondait depuis le Pentagone à des questions posées par des militaires américains dans le monde entier le 1er septembre 2015 via les médias sociaux dans le cadre d’un premier « Worldwide Troop Talk ». (U.S. Air Force Master Sergent Adrian Cadiz/DoD)

La Corée du Nord n’a « aucune chance » de l’emporter militairement face à la Corée du Sud et ses alliés, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Défense, quelques jours après une forte poussée de tension dans la péninsule.

« Nous devons nous assurer que les Nord-Coréens comprennent en permanence que toute provocation trouvera une réponse, et qu’ils n’ont aucune chance de battre » la Corée du Sud et son allié américain, a déclaré Ashton Carter.

Le secrétaire à la Défense répondait depuis le Pentagone à des questions de militaires américains aux États-Unis et dans le monde entier, une semaine après des tensions qui ont failli précipiter la péninsule dans un conflit armé.

Cet épisode montre combien la situation peut s’enflammer rapidement avec la Corée du Nord, a souligné M. Carter.

La Corée est une « poudrière », et les troupes sud-coréennes et américaines sur place doivent être prêtes au combat « tous les jours », a-t-il souligné.

« C’est probablement le seul endroit au monde ou une guerre pourrait éclater en un instant », a-t-il dit.

Les États-Unis jouent un rôle clef pour la défense de la Corée du Sud depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953. Près de 30.000 soldats américains sont déployés dans le pays.

Les deux Corées sont parvenues la semaine dernière à l’issue de négociations marathon à un accord pour désamorcer une crise à l’explosion d’une mine nord-coréenne à la frontière au début du mois d’août et à des hauts-parleurs sud-coréens déversant de la propagande à la frontière.

La Corée du Nord a finalement accepté d’exprimer d’inhabituels « regrets » pour l’explosion de la mine, et la Corée du sud a fait taire ses hauts-parleurs.


Le Secrétaire à la Défense Ashton Carter alors qu’il répondait depuis le Pentagone à des questions posées par des militaires américains dans le monde entier le 1er septembre 2015 via les médias sociaux dans le cadre d’un premier « Worldwide Troop Talk ». (DoD)

Les commentaires sont fermés.