Décès d’un militaire de la BFC Valcartier: le 1R22eR a perdu un de ses membres

12
Lieutenant Mark Moffat (18 juin 1990 - 26 septembre 2015)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Lieutenant Mark Moffat (18 juin 1990 - 26 septembre 2015)
Lieutenant Mark Moffat (18 juin 1990 – 26 septembre 2015)

Les militaires de la base de Valcartier ont perdu un de leurs membres avec le décès soudain du lieutenant Mark Moffat, officier d’infanterie du 1er Bataillon du Royal 22e Régiment.

Dans une déclaration envoyée à 45eNord.ca, les Forces armées canadiennes déplore le décès d’un des leurs qui «est toujours une grande perte pour la communauté militaire et, en ces moments difficiles, nos sincères condoléances vont à la famille, aux proches et aux amis du lieutenant Moffat».

Le lieutenant de 25 ans a été retrouvé sans vie dans un boisé à l’extérieur de la Base de Valcartier, le 26 septembre aux environs de 13h. Le Service de police de la Ville de Québec a été appelé sur les lieux et les causes et circonstances du décès font présentement l’objet d’une enquête par le SPVQ en collaboration avec le bureau du Coroner.

Le lieutenant Mark Andrew Moffat s’était enrôlé dans les Forces armées canadiennes en août 2007 et après complété avec succès ses études au Collège Militaire Royal du Canada à Kingston, le lieutenant Moffat a été muté à Valcartier au sein du premier bataillon du Royal 22e Régiment. Il n’avait participé à aucun déploiement au cours de sa carrière.

Mark Moffat a été inhumé avec les honneurs militaires le 7 octobre au cimetière national des Forces canadiennes.

La famille invite à faire des dons à l’Association canadienne pour la prévention du Suicide (www.suicideprevention.ca).

Rappelons qu’il existe de nombreux services tant du côté militaire que du côté civil qui permet d’être «à l’écoute», tels que le 1 866 277-3553 du Centre de prévention de suicide du Québec, les différents programmes du Service de santé mentale des Forces armées canadiennes ou bien encore, à défaut, parler à quelqu’un de confiance! Veillez et protégez-vous les uns les autres.

Je me souviens