Revue militaire hebdo (semaine du 12 au 18 octobre 2015)

Le lieutenant-général Stephen Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, donne un aperçu des opérations en cours. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Comme chaque semaine depuis plus de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 12 au 18 octobre 2015.

Élections fédérales 2015: les plateformes électorales

Les plateformes électorales 2015 des principaux partis. (45eNord.ca)

Alors que tous les partis ont désormais présentés leur plateforme électorale Nicolas Laffont, de 45eNord, brosse un comparatif sur les principaux enjeux touchant aux questions de Défense et aux anciens combattants.

Dernière semaine de campagne, comparatif des plateformes électorales en matière de Défense >>

Dernière semaine de campagne, comparatif des plateformes électorales en matière d’anciens combattants >>

Nos soldats ont voté

Même déployés les membres des Forces armées canadiennes peuvent voter. (Caporal-chef Chelsey Hutson)

Alors que les Canadiens se préparent à choisir ceux qui les représenteront, les soldats canadiens, au pays ou à l’étranger, ont joint leurs voix à celles de leurs concitoyens pour choisir ceux et celles qu’ils enverront à Ottawa. À cette occasion, 45eNord.ca, se demandant si le militaire canadien était vraiment un électeur comme les autres, s.est attardé aux conditions dans lesquelles votent les électeurs des Forces armées canadiennes et à l’influence que cela pouvait avoir sur leur vote.

Soldats, à vos marques, soyez prêts, votez! >>

Le militaire canadien, un électeur comme les autres ou pas ? >>

Christine Whitecross parle de changement de culture au 18e symposium annuel des étudiants diplômés à Kingston

La lieutenant-général Christine Whitecross, cheffe du personnel militaire et responsable du dossier des inconduites sexuelles. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Organisé par l’Institut de la Conférence des associations de la Défense et hébergé au Collège militaire royal du Canada, le 18e symposium annuel des étudiants diplômés* s’est une nouvelle fois intéressé aux intérêts canadiens en matière de sécurité et de défense. Durant deux jours, six panels réunissant 18 étudiants se sont enchaînés. L’une des conférencière remarquée au symposium était la lieutenant-général Christine Whitecross, cheffe du personnel militaire et responsable du dossier des inconduites sexuelles, qui y a parlé une fois encore du nécessaire changement de culture au sein des Forces armées canadiennes.

Début du 18e symposium annuel des étudiants diplômés au CMR du Canada >>

Bilan du 18e symposium de l’Institut de la CAD au Collège militaire royal du Canada (PHOTOS) >>

Gentils pirates recherchés pour combattre méchants pirates

Recherche et développement pour la défense

Notant que dans les voitures et les camions actuels l’informatique est omniprésente, la Défense nationale a lancé un appel d’offres afin que des experts informatiques vérifient la cybersécurité de certains de ses systèmes automobiles. Gentils pirates recherchés pour combattre méchants pirates…

La Défense nationale cherche un pirate pour rentrer dans ses systèmes automobiles >>

Justice et enquête

Lieutenant-colonel Martin Bernier, amende et blâme

Lieutenant-colonel Martin Bernier, ancien commandant du Centre d’instruction de la 2e Division du Canada. (Archives/Facebook)

La Cour martiale a finalement condamné le lieutenant-colonel Martin Bernier, qui avait plaidé coupable le 8 octobre à deux accusations de harcèlement sexuel sur deux militaires, à payer une amende de 2000 $ et lui a attribué un blâme. Les faits remontent octobre 2014 quand, à la Soirée du 100e anniversaire du Royal 22e Régiment, le lieutenant-colonel Bernier, qui commandait à l’époque le Centre d’instruction de la 2e Division du Canada, avait « agrippé » les fesses des deux femmes militaires qui étaient ses subalternes.

Cour martiale: le lieutenant-colonel Martin Bernier a reçu sa sentence >>

Les groupes de motards criminalisés lorgnent du côté des vétérans

Image tirée du site de Veterans Mc

La police militaire enquête sur des liens entre des anciens combattants et des groupes de motards criminels, rapportait la télévision publique canadienne de langue française cette semaine, alors que certains vétérans adeptes de la moto semblent partager la même culture que les groupes criminalisés. 45eNord.ca s’est intéressé à la question et a interrogé le Service national d,enquête des Forces canadiennes (SNEFC).

Les groupes de motards criminalisés lorgnent du côté des vétérans >>

Sur la scène internationale

Turquie, le régime islamo-conservateur accusé au lendemain de l’attentat d’Ankara

Les enquêteurs sur les lieux du double attentat à Ankara, le 10 octobre 2015. (AFP/ADEM ALTAN)

En Turquie, au lendemain de l’attentat d’Ankara, le régime islamo-conservateur du président Erdogan, accusé, s’empresse de désigner l’EI comme responsable de cet attentat, le plus meurtrier de l’histoire du pays, et, le 18 octobre, une cinquantaine de ressortissants étrangers ont été interpellés par la police à Istanbul lors d’une vaste opération menée contre les milieux djihadistes du groupe de l’État islamique (EI).

En Turquie, le président Erdogan accusé au lendemain de l’attentat d’Ankara >>

Turquie: l’EI suspect numéro 1 de l’attentat d’Ankara, les élections maintenues>>

Attentat d’Ankara: des dizaines d’interpellations dans les milieux djihadistes à Istanbul >>

Revigorée par l’appui russe, l’Armée syrienne à l’offensive

Des soldats du régime syrien patrouillent dans les environs d'Alep le 16 octobre 2015. (AFP/GEORGE OURFALIAN)

Revigorée par l’appui russe, l’Armée syrienne a progressé cette semaine dans les provinces de Damas, Homs et même Alep, mettant en difficulté les combattants rebelles de l’Armée de Conquête et de sa principale composante, le front Al-Nosra. Le régime est maintenant en voie de reprendre possession des territoires stratégiques qu’il avait perdus.

Syrie: offensive de l’armée à Damas, discussions militaires russo-américaines >>

Syrie: le régime étend son offensive, les Russes bombardent et Poutine critique les États-Unis (VIDÉOS) >>

Offensive du régime syrien près d’Alep, un aéronef abattu par la Turquie >>

Jérusalem et territoires occupés: la spirale de violences continue

Des Palestiniens ont mis le feu à un véhicule appartenant à un colon juif à Naplouse, le 18 octobre 2015. (AFP/JAAFAR ASHTIYEH)

Le couteau sorti d’un sac ou d’une chemise est devenu en début de semaine l’arme et le symbole de la confrontation des Palestiniens contre les Israéliens, avec un impact psychologique fort. La confrontation gagnant en ampleur et en intensité, les forces israéliennes ont du se déployer massivement à Jérusalem, en proie à des attentats désormais quotidiens qu’un nouveau tour de vis gouvernemental n’a pas arrêtés et qui poussent les Israéliens à s’armer. Et, vendredi, le Conseil de sécurité s’est réuni pour discuter de la situation, alors se poursuit la spirale de violences.

Le couteau s’impose comme l’arme de la flambée de violences israélo-palestiniennes >>

Les forces israéliennes se déploient en masse à Jérusalem >>

Escalade de violences en Cisjordanie et à Jérusalem: le Conseil de sécurité se réunit >>

Cisjordanie et Jérusalem-Est: la vague d’attaques au couteau contre les Israéliens se poursuit >>

Afghanistan, l’échec

Des soldats de l'Otan arrivent sur les lieux d'un attentat suicide à la voiture piégée à Kaboul, le 11 octobre 2015. (AFP/Archives/Noorullah Shirzada)

Depuis le début de leur intervention militaire en Afghanistan en 2001, les États-Unis ont envoyé des centaines de milliers de soldats, dépensé des dizaines de milliards de dollars et engagé un immense capital politique avec un résultat pour le moins mitigé. pour l’instant, c’est l’échec et, réaliste, Obama a annoncé cette semainele maintien de plusieurs milliers de soldats américains en Afghanistan au-delà de 2016, jugeant cette présence indispensable pour aider des forces afghanes encore trop fragiles.

Afghanistan: l’impossible équation >>

Obama renonce au retrait des troupes américaines d’Afghanistan d’ici fin 2016 (VIDÉO) >>

La vidéo de la semaine

Alors qu’approche la date anniversaire du premier attentat, le 20 octobre, où a perdu la vie l’adjudant Patrice Vincent, happé mortellement par l’aspirant-djihadiste Martin «Ahmad» Couture-Rouleau, Stéphane Berthomet, invité de la première édition de l’émission « Le Briefing » de 45eNord.ca et spécialiste de l’antiterrorisme, revient sur ce mois tragique où, deux jours après l’assassinat de l’adjudant Vincent, un deuxième aspirant-djihadiste, Michaël Zehaf-Bibeau, a abattu un deuxième militaire canadien, le caporal Nathan Cirillo, qui montait la garde devant le Monument commémoratif de Guerre à Ottawa. Pour tenter de comprendre l’incompréhensible et l’inacceptable…


Le Briefing de 45eNord.ca – 1) Stéphane Berthomet