Revue militaire hebdo (semaine du 19 au 25 octobre 2015)

Des membres du Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise's). (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Comme chaque semaine depuis plus de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 19 au 25 octobre 2015.

La vague rouge

À 21h40, la télévision publique canadienne déclare le Parti Libéral du Canada vainqueur de cette 42e élections législatives canadiennes.

Après la vague orange de 2011, la vague rouge de 2015: le Parti libéral du Canada formera un gouvernement majoritaire après un véritable balayage qui l’a fait passer de la troisième place à la première au terme d’un longue campagne de 78 jours. Seule bastion conservateur au Québec, l' »énigmatique » région de Québec où les conservateurs, non seulement ont résisté à la vague rouge, mais fait des gains.

Après la vague orange de 2011, la vague rouge de 2015: les libéraux de Justin Trudeau majoritaires (PHOTOS) >>

Avec l’accent sur la sécurité, les conservateurs auront gagné la région de Québec et perdu le Canada >>

Une dernière déclaration de Stephen Harper sur les attaques d’octobre

Ami du caporal Nathan Cirillo abattu par un tireur fou, le caporal Branden Stevenson a repris sa position de sentinelle au Monument commémoratif de guerre. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Avant de céder la place à son successeur, le premier ministre sortant Stephen Harper a souligné les attaques terroristes d’octobre qui ont tant marqué la fin de son dernier mandat, mis la sécurité au cœur de l’action gouvernementale, entraîné l’adoption de nouvelles anti-terristes et fait de la lutte au terrorisme un enjeu de toute première importance lors de la la dernière campagne électorale.

Avant de céder la place, Stephen Harper fait une dernière déclaration commémorant les attaques d’octobre >>

Ottawa commémore les événements d’octobre

La mère de l'adjudant Patrice Vincent arrive au Monument commémoratif de guerre. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Un an jour pour jour après l’attaque d’Ottawa contre un militaire et le Parlement, plusieurs dignitaires se sont rendus au Monument commémoratif de guerre pour commémorer le 22 octobre et rendre hommage aux disparus avec dignité. Les familles étaient présentes, les amis étaient présents, les collègues étaient présents, et tous étaient au Monument commémoratif de guerre pour rendre hommage à l’adjudant Patrice Vincent et au caporal Nathan Cirillo, morts les 20 et 22 octobre 2014, victimes de deux apprentis djihadistes répondant à l’appel au meurtre lancé par le groupe armé État islamique.

Ottawa commémore l’attaque du 22 octobre 2014 et rend hommage à deux militaires (PHOTOS/VIDÉO) >>

Sécurité contre accessibilité

Défilé aérien de l'Aviation royale canadienne au dessus du Parlement. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Pendant ce temps, un an après l’attaque du 20 octobre, où un jeune Canadien radicalisé s’est engouffré dans l’édifice du Parlement après avoir abattu le militaire qui montait la garde devant le Monument commémoratif de guerre à quelques centaines de mètres de là, la Gendarmerie royale du Canada et les fonctionnaires fédéraux sont encore à étudier les moyens de rendre la Colline du Parlement plus sûre, mais en préservant l’équilibre entre sécurité et accessibilité.

Parlement: un an après le 22 octobre, recherche de l’équilibre entre sécurité et accessibilité >>

Le Gouverneur général reçoit le premier coquelicot

De gauche à droite: Larry Murray, Sharon Johnston, David Johnston et Tom Eagles. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

C’est aussi cette semaine que le président national de la Légion royale canadienne, Tom Eagles, a présenté le premier coquelicot symbolique à Son Excellence David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada et président d’honneur de la Légion royale canadienne, hier à Rideau Hall.

Le Gouverneur général se voit remettre le premier coquelicot de 2015 (PHOTOS/VIDÉO) >>

Opération IMPACT: Trudeau annonce la fin

Un technicien de l'Aviation royale canadienne près d'un CF-188 Hornet lors des contrôles pré-volau Camp Patrice Vincent, au Koweït lors de l'opération IMPACT le 11 Juin 2015 (op Impact/MDN)

Moins de 24 heures après avoir remporté l’élection du 19 octobre, le premier ministre désigné, Justin Trudeau, a informé le président américain Obama de la fin prochaine des frappes canadiennes au Moyen-Orient, qui pourrait se poursuivre uniquement jusqu’au 31 mars 2016, date de fin de l’engagement actuel.

Trudeau a informé Obama de la fin prochaine des frappes canadiennes au Moyen-Orient >>

La U.S Navy et la marine royale canadienne en exercice au large de la Californie

La frégate canadienne de classe Halifax NCSM Calgary (FFH 335) au large des côtes de Californie où elle participe à un exercice de groupe opérationnel (TGEX) avec la marine américaine. (U.S. Navy)

La U.S. Navy et la Marine royale canadienne ont commencé le 20 octobre un exercice de groupe opérationnel (TGEX) au large des côtes de Californie du Sud, rapporte la marine américaine. Les unités participantes de la Marine royale du Canada comprennent, de la Flotte canadienne du Pacifique, les frégates de classe Halifax NCSM Calgary (FFH 335) et NCSM Vancouver (FFH 331), ainsi que le sous-marin de classe Victoria NCSM Chicoutimi (SSK 879).

Le sous-marin Chicoutimi et les frégates Vancouver et Calgary en exercice au large de la Californie >>

L’Armée canadienne participe à un grand exercice antiterroriste à Montréal

151024-montreal-360-attaque-chimique-bus

«Montréal 360», un exercice d’envergure de simulation d’actes terroristes et auquel participent les Forces armées canadiennes, s’est déroulé samedi 24 octobre dans la métropole québécoise, rapporte le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). L’Armée canadienne y a fourni des figurants pour les scénarios de l’exercice, dont l’attaque chimique d’un bus par des terroristes.

Grand exercice antiterroriste ce samedi à Montréal avec des figurants des Forces Armées canadiennes >>

FAC: nouvelles nominations, promotions et départs

Le 19e chef d'état-major de la Défense, le général Jonathan Vance. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Troisième annonce du même genre de l’année après celle de février et celle de juin, le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, a annoncé cette semaine de nouvelles nominations, promotions et départs à la retraite supplémentaires chez les officiers généraux des Forces armées canadiennes (FAC) pour l’année 2015.

Vance annonce des nominations, promotions et départs à la retraite chez les généraux des Forces armées canadiennes >>

Sur la scène internationale

L’indélogeable Assad

Bachar al-Assad reçu par Vladimir Poutine le 20 octobre 2015 au Kremlin à Moscou. (RIA NOVOSTI/AFP/Archives/ALEXEY DRUZHININ)

Bachar al-Assad pourra rester au pouvoir pendant la formation d’une autorité gouvernementale de transition en Syrie mais devra partir quand cette instance sera en place, a prévenu lundi le ministre saoudien des Affaires étrangères. Mais, revigoré par le soutien russe, Assad bombe le torse.
Prêt à des élections seulement après l’anéantissement des forces rebelles, il pousse l’audace jusqu’à continuer à affirmer qu’il pourrait se représenter « si le peuple le veut ».

Syrie: Assad peut rester jusqu’à un gouvernement de transition, déclare un ministre saoudien >>

Assad pressé par la Russie d’envisager des élections en Syrie >>

Ciel syrien: accord Jordanie-Russie pour éviter des incidents

Un Sukhoï SU-24 russe en vol (Alexander Mishin/WikiCommons)

Les États-Unis et la Russie n’arrivent pas à s,entendre sur un protocole pour éviter les incidents aériens dans le ciel de Syrie où les Russes et la coalition menée par les Américains effectuent des raids aériens, mais, surprise, la Russie et la Jordanie, pourtant allié des États-Unis dans la coalition anti-EI, se sont mises d’accord pour «coordonner» des opérations militaires en Syrie, a déclaré cette semaine à Vienne le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov après une rencontre avec son homologue jordanien.

Syrie: Russie et Jordanie annoncent un accord pour coordonner leurs opérations militaires >>

Et accord Israël-Jordanie pour apaiser la tension sur l’esplanade des Mosquées

Vue aérienne de l'esplanade des Mosquées avec le dôme du Rocher au centre et la mosquée Al-Aqsa à gauche de l'image en bas (Wikipédia)

Le secrétaire d’État américain John Kerry a annoncé samedi à Amman un accord entre la Jordanie et Israël sur de nouvelles mesures régissant l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, une tentative pour mettre fin à la vague de violences entre Israéliens et Palestiniens.

Accord entre Israël et la Jordanie sur de nouvelles mesures pour l’esplanade des Mosquées >>

La vidéo de la semaine

À Ottawa cette semaine, lors de la commémoration des attaques d’octobre, après 21 coups de canons et l’inspection des troupes par le Gouverneur général du Canada David Johnston et le chef d’état-major de la Défense Jonathan Vance, quatre CF-18 de la 3e escadre Bagotville ont volé au-dessus de la ville, l’un d’entre eux quittant la formation au-dessus du Monument de guerre, soulignant ainsi «l’homme disparu».


Ottawa commémore l’attaque du 22 octobre 2014 et rend hommage à deux militaires. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)