Exposition «PARA: Surgi des nuages»… une expérience unique!

PARA: surgi des nuages, la nouvelle exposition temporaire au Musée Royal 22e Régiment, situé à la Citadelle de Québec.
Temps de lecture estimé : 3 minutes
PARA: surgi des nuages, la nouvelle exposition temporaire au Musée Royal 22e Régiment, situé à la Citadelle de Québec.
PARA: surgi des nuages, la nouvelle exposition temporaire au Musée Royal 22e Régiment, situé à la Citadelle de Québec.

Alors que près de 115 parachutistes militaires qualifiés PARA du 5 GBMC provenant en majorité du 3 Bataillon, Royal 22e Régiment dont 220 en totalité qualifiés ou non sont présentement déployés en Europe dans le cadre de la mission Opération REASSURANCE en support aux alliés de l’Europe de l’Est, c’est au musée Royal 22e Régiment situé à la citadelle de Québec, à la veille du jour du Souvenir, qu’avait lieu mardi 10 l’inauguration de la nouvelle exposition «PARA: Surgi des nuages».

Cette exposition développée et réalisée par le musée Royal 22e Régiment, en partenariat avec l’Équipe Comeau Remax et Parachutisme Atmosphair, dévoile le savoir-être et la fascinante expertise de ces fantassins d’exception communément appelés PARA dans les rangs de l’armée.

Le parachutiste militaire, composante des Forces canadiennes peu connue du grand public, est né lors de la Seconde Guerre mondiale. C’est à partir de ces moments historiques que l’exposition «PARA: Surgi des nuages» transporte les visiteurs pour voyager dans le temps à travers l’histoire, les qualités, les traditions, l’entraînement et les techniques spécifiques de ces militaires aguerris. D’hier à aujourd’hui, il y a beaucoup à découvrir sur ce corps de métier d’élite des Forces canadiennes, et c’est via l’exposition PARA que les visiteurs auront une vision plus concrète en étant invités à vivre de près une expérience immersive en plus d’apprendre leur histoire.

Dans une muséographie moderne, l’exposition présente des dizaines d’objets mythiques et d’iconographies provenant des collections et archives du musée Royal 22e Régiment, mais aussi de collections privées et d’institutions militaires. Monsieur Dany Hamel, directeur et conservateur du musée Royal 22e Régiment, semblait fier et excité de dévoiler cette magnifique exposition, ainsi que le lieutenant-Colonel Gervais Carpentier, commandant du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment et président du CA du musée.

Une œuvre entre ciel et terre …

À l’entrée de l’espace d’exposition, il est impossible de ne pas la remarquer, elle est là, imposante et significative, l’œuvre symbolique réalisée par l’artiste Jean-Michel Caron qui, par son talent, s’exprime principalement par la peinture et la sculpture. Le parachutisme militaire est imprégné de symboles forts, elle représente donc l’un de ces symboles: un «Ex Coelis». Cette expression latine signifie littérairement «sorti des cieux». Depuis la Seconde Guerre mondiale, elle est devenue la devise de nombreuses unités de parachutistes militaires.

D’une hauteur de 8 pieds, l’œuvre surgie des nuages, une main tenant une épée frappant le sol, l’Ex Coelis développé par l’artiste représente les PARAS dans la structure même de leur emblème. Ainsi, le bras guerrier sorti des cieux prend forme par l’accumulation de toutes ses pièces constituantes. L’idée était de représenter la force du groupe, d’un ensemble d’individus. La matière employée, l’acier tordu, tranchant et robuste, souligne la réalité des soldats, les périls qu’ils affrontent. De toute beauté à voir…

Dans le feu de l’action…

Après avoir passé un agréable moment à visualiser, écouter et apprendre, les visiteurs sont plongés dans le feu de l’action en vivant une expérience hors du commun, s’asseoir sur un véritable banc d’avion Hercule comme un vrai PARA, ainsi que peser l’équipement. Et la cerise sur le gâteau: vivre la préparation à sauter d’un avion Hercule dans une ambiance et un décor réaliste. Quoi de plus excitant!

Cette exposition très intéressante est présentée au public du 11 novembre 2015 au 4 septembre 2016 au musée Royal 22e Régiment, à la Citadelle de Québec.