Secret bien mal gardé: une arme sous-marine russe ultra-secrète dévoilée par erreur à la télé

Le Kremlin confirme que des images d'une arme secrète ont bien été diffusée à la télévision par inadvertance. (capture d'écran/You Tube)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le Kremlin confirme que des images d'une arme secrète ont bien été diffusée à la télévision par inadvertance. (capture d'écran/You Tube)
Le Kremlin confirme que des images d’une arme secrète ont bien été diffusée à la télévision par inadvertance. (capture d’écran/You Tube)

Un secret bien mal gardé. Deux chaînes de télévision contrôlées par le Kremlin, dont NTV, ont révélé par accident l’existence d’un système de frappes nucléaires russe ultra-secret, qui plus destiné à être dans le cadre d’un vaste et important projet tout aussi secret.

Il y a deux jours, mardi 10 novembre, le président Poutine tenait une réunion régulière avec ses généraux à Sotchi pour discuter du développement des forces stratégiques russes. Le président se plaignait à cette réunion des plans de défense antimissile des États-Unis et prévenait que la Russie fera tout ce qu’il faut pour préserver l’équilibre stratégique.

Mais deux chaînes télé filmaient la rencontre entre Vladimir Poutine.

C’est alors que, selon le blog Russian Strategic Nuclear Forces, qui, comme son nom l’indique, se spécialise en informations et analyses sur les armes nucléaires, le contrôle des armements et du désarmement à partir de sources « ouvertes » sur la base de l’analyse scientifique ouverte, les images ainsi diffusées par les chaînes ont montré un militaire tenant dans les mains un document confidentiel.

Grosse, très grosse boulette! Ce document exposait les plans détaillés d’un système d’armement baptisé « Ocean Multipurpose System ‘Status-6′ » et conçu par Rubin, le bureau d’études de Saint-Petersbourg qui a conçu pratiquement tous les sous-marins russes qui sont actuellement en service.

Projet ultra-secret s’il en est et qui, de surcroît, était l’objet de discussion dans le cadre du plan non moins secret visant à rétablir l’équilibre stratégique sapé, selon le Kremlin, par le système de défense antimissile des États-Unis.

Ce projet ultra-secret porte sur de torpilles tirées depuis un sous-marin et censées détruire des objectifs côtiers. Le document, visible plusieurs secondes à l’image (à compte de 1 min 35 sec sur la vidéo ci-dessous) précise que l’explosion des charges embarquées est censée créer de « vastes zones de contamination où toute activité militaire ou économique deviendra impossible pour une longue période », selon une traduction faite par le Russian Strategic Nuclear Forces Forces.

https://www.youtube.com/watch?v=kfvJn7IAh2Y

Lors d’un point presse le lendemain, mercredi, le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, a d’ailleurs reconnu que des données confidentielles avaient été montrées à l’antenne, entraînant leur suppression. « À l’avenir, nous allons évidemment prendre des mesures préventives pour éviter qu’un tel incident se reproduise », a ajouté le porte-parole de la présidence russe.

Quant à celui ou celle qui avait pour mission de flouter l’image des documents à l’écran dans le reportage, après une pareille boulette, l’image de sa carrière sera probablement « floutée » elle aussi à l’avenir, à moins, ce qui est une possibilité que certains observateurs ont évoqué, la « gaffe » ait été intentionnelle et faite avec la bénédiction du Kremlin…