US Army: un soldat déguisé en kamikaze pour Halloween déclenche une alerte à Fort Bragg

US Army: à la base américaine de Fort Bragg, en Caroline du Nord, la plus grande base d'entraînement de commandos au monde, un soldat se déguisé en kamikaze pour Halloween provoque la réprobation et la colère de ses camarades. (Compte twitter/@Tom_Antonov)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
US Army: à la base américaine de Fort Bragg, en Caroline du Nord, la plus grande base d'entraînement de commandos au monde, un soldat se déguisé en kamikaze pour Halloween provoque la réprobation et la colère de ses camarades. (Compte twitter/@Tom_Antonov)
US Army: à la base américaine de Fort Bragg, en Caroline du Nord, la plus grande base d’entraînement de commandos au monde, un soldat se déguisé en kamikaze pour Halloween déclenche l’intervention de la sécurité de la base.(Compte twitter/@Tom_Antonov)

Un soldat américain a eu la mauvaise idée de se déguiser en kamikaze pour la fête d’Halloween sur la base militaire de Fort Bragg aux États-Unis, provoquant un incident de sécurité et l’intervention de démineurs.

Un « individu a tenté d’entrer vêtu d’un déguisement de kamikaze », ont indiqué les responsables de Fort Bragg, dans un communiqué mis en ligne dimanche sur Facebook. Des membres des forces spéciales américaines vivent dans cette base de Caroline du Nord (sud-est).

Le soldat, qui n’a pas été identifié, est entré vendredi soir à un point de contrôle de la base déguisé en kamikaze avec une fausse veste d’explosifs, provoquant l’intervention de soldats démineurs et la fermeture prolongée de cette entrée, selon la même source.

« Bien que l’incident fasse encore l’objet d’une enquête, les premiers éléments laissent penser qu’il s’agissait d’un déguisement d’Halloween », selon ces responsables de la base qui ont souligné que de « nombreuses familles de soldats de la base ont subi directement les effets de vrais kamikazes et non pas déguisés ».

Yesterday, Fort Bragg posted a message about appropriate and safe costumes for Soldiers and their families. The message…

Posté par Fort Bragg, N.C. sur dimanche 1 novembre 2015