Pas de menace crédible d’attentat de type Paris aux États-Unis, assure le FBI

Le directeur du FBI James Comey (Archives/Justin Sullivan/AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le directeur du FBI James Comey (Archives/Justin Sullivan/AFP)
Le directeur du FBI James Comey (Archives/Justin Sullivan/AFP)

Le directeur du FBI a estimé jeudi qu’il n’y avait pas de menace précise aux États-Unis concernant un éventuel attentat du type de celui qui a endeuillé Paris et il a minimisé la portée de vidéos de propagande du groupe État islamique (EI).

« Nous n’avons pas connaissance d’une menace crédible ici (aux États-Unis) d’un attentat du type de celui qui a frappé Paris » vendredi et qui a fait 129 morts, a estimé James Comey, lors d’une conférence de presse.

Il a souligné qu’il ne semblait y avoir aucun lien entre les assaillants –dont les attaques ont été revendiquées par l’EI– et les Etats-Unis.

Les autorités new-yorkaises se sont mobilisées pour rassurer la population après l’apparition sur internet d’une vidéo qui montre des lieux hautement symboliques comme Times square, au coeur de la ville, et un homme semblant porter une ceinture d’explosifs.

« ISIL (un autre acronyme pour l’EI, NDLR) et ses supporters publient tout un tas de vidéos et de magazines mais ce n’est pas du renseignement crédible », a souligné le patron de la police fédérale, qui est en première ligne dans la lutte antiterroriste, au cours d’une conférence de presse.

Il a souligné qu’aux Etats-Unis, l’attention se concentrait davantage sur des loups solitaires passant à l’acte de leur propre chef, souvent influencés par l’abondante propagande de l’EI sur internet.

La ministre de la Justice Loretta Lynch a rappelé que « depuis 2013 nous avons inculpé plus de 70 individus » qui étaient lié de près ou de loin à une entreprise terroriste à l’étranger ou aux Etats-Unis.