Un ancien membre du «22» et de la FOI2 s’enlève la vie peu avant Noël

L'ex militaire de 42 ans a été membre du Royal 22e Régiment et de la Deuxième force opérationnelle interarmées.
Temps de lecture estimé : 2 minutes
L'ex militaire de 42 ans a été membre du Royal 22e Régiment et de la Deuxième force opérationnelle interarmées.
L’ex militaire de 42 ans a été membre du Royal 22e Régiment et de la Deuxième force opérationnelle interarmées.

Alors que les fêtes de fin d’année sont censées être un moment de joie et de rassemblement, la communauté militaire est une nouvelle fois frappée par la mort d’un des siens.

Stephan Poirier avait 42 ans. Au cours de ses vingt années de service, «Ti-cul» a été membre du Royal 22e Régiment et de la Deuxième force opérationnelle interarmées.

Enrôlé au début des années 90 dans les Forces armées canadiennes, il s’est rapidement retrouvé à «porter le castor» du Royal 22e Régiment. Après trois premières années, il a rejoint les rangs du 3e Bataillon pendant presque sept ans, avant de passer au 1er Bataillon entre 2001 et 2004. Finalement, il a pu intégrer les rangs des forces d’opérations spéciales, dans la Deuxième force opérationnelle interarmées, en 2005 et y sera resté jusqu’à sa sortie des Forces en juin 2014. Il a notamment été commandant en second d’équipe durant presque quatre ans.

Peu de détails sont disponibles encore, mais selon plusieurs publications de proches sur les réseaux sociaux, et son avis de décès, l’homme serait décédé chez lui, à Sherbrooke, le 22 décembre, peu avant Noël.

La période des fêtes de fin d’année peut-être un moment difficile pour bien des gens vivant des situations difficiles chez eux, ou faisant face à des troubles mentaux liés au service.

Pour Jenny Migneault, la grande majorité des gens ne réalisent pas le poids de «la performance sociale» que les militaires blessés s’imposent et l’impact de ce qui est généré par tout ce qui leur rappelle leur grand sentiment d’incompréhension auquel ils peuvent être exposés.

[toggle title= »Ressources et soutien » load= »hide »]

  • le service de consultation offert par le Programme d’aide aux membres (1‑800‑268‑7708);
  • la Ligne d’information pour les familles 24/7 (1-800-866-4546);
  • le soutien par les pairs par l’entremise du réseau de soutien social aux blessés de stress opérationnel;
  • les services d’intervention en situation de crise dans le cadre du Programme d’action pastorale à l’intention des anciens combattants;
  • les services d’orientation offerts par plus de 40 centres de ressources pour les familles des militaires (CRFM) situés dans les installations des FAC partout au pays, aux États-Unis et en Europe.[/toggle]

Sa dernière publication facebook, remontant au 18 décembre, est un lien sur… les forces spéciales canadiennes qui se sont retrouvées à combattre aux côtés des Kurdes, en Irak, lors d’une attaque surprise des combattants du groupe État islamique.

La famille accueillera parents et amis à la Coopérative funéraire de l’Estrie (485, rue du 24-Juin, Sherbrooke), le mercredi, 30 décembre 2015 de 13h00 à 15h00. Une cérémonie d’adieu suivra à 15h00, célébrée en la Chapelle du même lieu.

Je me souviens
Facta non verba

[columns]
[column size= »1/1″]


[/column]
[column size= »1/2″]

[/column]
[column size= »1/2″]

[/column]
[/columns]