C’est un départ pour Opération Pairs (O.P) à Québec

53
L'équipe d'Opération PAIRS prête à aider militaires et vétérans. (Nathalie Corneau/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 5 minutes
L'équipe d'Opération PAIRS prête à aider militaires et vétérans. (Nathalie Corneau/45eNord.ca)
L’équipe d’Opération PAIRS prête à aider militaires et vétérans. (Nathalie Corneau/45eNord.ca)

C’est aujourd’hui, samedi 19 décembre 2015 dès 22 heures, que se tiendra l’ouverture officielle du local d’Opération Pairs (O.P) situé sur le boulevard Valcartier dans la grande région de Québec. Un lieu chaleureux et un foyer accueillant qui sera ouvert de 22 heures à 6 heures du matin, tous les jours, afin d’accueillir les militaires actifs ainsi que les militaires en voie de libération ou libérés, afin de leur offrir un support nocturne.
—-
Mise à jour au 08/04/2016 à 14h05

Opération Pairs nous écrit:

Mauvaise nouvelle ! O.P. doit quitter son actuel local. Vous avez probablement remarqué que les membres de l’équipe ont éprouvé des problèmes de santé durant les derniers mois. Hélas, force a été de constater qu’il y avait un lien direct avec l’édifice et ces réactions. Nous sommes donc contraints de cesser définitivement nos activités à cet endroit.

Bonne nouvelle ! La Légion royale a accepté de nous héberger temporairement dans ses propres locaux. Il n’y aura donc pas d’interruption de services. Yeah !! Cependant, nos activités auront lieu hors des opérations de la Légion et en respectant la réglementation concernant les lieux de vente d’alcool. Par conséquent, nous fermerons physiquement à 03h00 mais continuerons d’offrir un support téléphonique 24/24. Surveillez nos posts, le nouvel horaire sera affiché prochainement! Ceci est temporaire et nous reviendrons aux heures normales dès que nous retournerons dans nos propres locaux.

—-

Le but de cette opération est d’aider à se retrouver entre pairs ou encore afin de ne pas rester seul en cas d’insomnie causée majoritairement par certaines situations difficiles, pour lutter contre l’isolement menant trop fréquemment à des situations de crise majeures, pour diffuser des informations sur différents services déjà existants, pour favoriser l’établissement de lien significatif avec des pairs aidant ainsi qu’avec des civils et enfin, permettre aux militaires actifs et retraités l’apprentissage, le développement ainsi que le partage de connaissances et de talents. De plus, Opération Pairs a pour mission de faciliter le retour à la vie civile pour les militaires en libération, ce qui n’est pas toujours évident.

Cela s’adresse bien évidemment aux militaires actifs, en voie de libération ou pour ceux et celles qui sont déjà libérés et pour ceux qui vivent certaines difficultés sans toutefois être en situation de crise.

Opération pairs offre une alternative face aux vastes choix et accessibilité d’endroits non recommandés, tels que les bars ou autres. En opérant un local sans alcool où les substances illégales sont interdites et ce, dans un environnement sain, chaleureux, accueillant et sécuritaire, ouvert la nuit durant les périodes les plus propices à la vulnérabilité des personnes éprouvant des difficultés réelles. En offrant le support et l’accompagnement de pairs aidant dans un climat intimiste et apaisant.

Un endroit unique

Opération Pairs n’est pas un bar, une clinique de consultation médicale, une maison d’hébergement et encore moins un service d’aide en situation de crise ou un centre de thérapie. Il s’agit en fait d’un endroit chaleureux, humain et accueillant où les militaires actifs ou retraités pourront se rendre afin d’y retrouver appui et réconfort dans une ambiance neutre et facile d’accès.

Présentement, plusieurs services spécialisés existent dans l’aide aux militaires actifs ou retraités. Tous sont accessibles aux personnes en difficulté. Cependant, ceux-ci exception faite des services d’urgences, ne sont disponibles que durant les heures normales de bureau et durant la semaine. Toutefois, fait très important à souligner, tous les intervenants de première ligne offrent des services de qualité, professionnels et d’une très grande compétence. Par contre, les personnes éprouvant des difficultés sans être en situation de crise sont vulnérables surtout la nuit lorsqu’ils se retrouvent seuls, par exemple dans le cas d’une séparation difficile ou encore une mutation pouvant amener certains individus à s’isoler. Leur vulnérabilité peut réellement forcer l’arrivée de problèmes plus graves. Alors, avant d’en arriver là, les services d’Opération Pairs mis sur pied afin d’offrir du support et de l’accompagnement nocturne pour prévenir les crises plus sévères entrent en jeux.



Un projet indispensable

Après avoir présenté le projet Opération Pairs au Centre de prévention du suicide de Québec, ainsi qu’à la Légion du Canada, aux gens du programme Soutien social blessures de stress opérationnel (SSBSO), à des militaires actifs et retraités et sans oublier à différents intervenants et travailleurs sociaux travaillant auprès de militaires actifs et retraités, tous en sont venus à la même conclusion. En effet, le vide est bien réel et peut conduire à des crises intenses. Ce projet peut court-circuiter le processus de crise en offrant une alternative inexistante dès les premiers malaises. Il est à noter que les impacts toucheront autant les individus en question, leurs proches ainsi que la société en général. De plus, tous ont reconnu le besoin criant d’un tel projet ainsi que ses impacts positifs potentiels.

«Opération Pairs se veut un endroit chaleureux, un foyer accueillant où la personne qui commence à éprouver des difficultés, peut venir passer quelques heures avec nous pour abaisser sa tension en y retrouvant d’autres personnes comme elle qui savent ce qu’elle vit. Elle pourra autant ventiler auprès de ses pairs que demeurer silencieuse si elle n’a pas envie de parler, mais a seulement besoin de se retrouver dans un lieu sécuritaire», a affirmé à 45eNord.ca Yvon Poirier, président d’Opération Pairs et anthropologue de formation. «Le but premier d’Opération Pairs est d’offrir le support nocturne, des activités variées, divers équipements de divertissement tels que télévision, PS4, table de billard, popcorn et café ainsi que des équipements de bricolage et de conditionnement physique seront à la disposition des militaires à la retraite afin de leur permettre de se changer les idées» a-t-il précisé.

Il a également ajouté: «Opération Pairs sera aussi une communauté exploitant les différentes ressources et connaissances de tout le monde, afin de créer un milieu de vie dynamique et sain où tous trouveront la possibilité d’acquérir de nouvelles connaissances, partager les leurs et développer de nouveaux talents tout en tissant des liens significatifs autant avec des pairs qu’avec des civils».

Une équipe de cœur

L’équipe d’Opération Pairs compte à ce jour huit membres qui, en plus de posséder des expériences de toutes sortes, ont tous la même qualité exceptionnelle: ils sont des gens de cœur. Claudiane Melançon (membre fondatrice), Éric Roy (Vice-président financement), Gisèle Thibault (membre fondatrice), Isabelle Labarre (secrétaire exécutive), Linda Bilodeau (trésorière), Michel Gaudreault (Vice-président relation publique), Roland Simard (Vice-président activités) et Yvon Poirier (président) se sont rejoints pour la même raison: donner du temps au projet Opération Pairs. Ils veulent à tout prix aider et faire avancer ce projet.

«Je suis prêt à aider mes frères d’armes», nous a confié Éric Roy, militaire à la retraite. «Moi aussi j’ai dû traverser des situations difficiles et je suis conscient du changement que le projet Opération Pairs peut apporter aux militaires. Je suis le vice-président du financement de O.P et j’ai de bonnes idées à apporter maintenant et dans le futur», a-t-il ajouté.

L’équipe se dit prête à être à l’écoute et disponible dans le moment présent, mais aussi dans un futur prometteur, car des sous-projets se grefferont éventuellement au nouveau concept. Par exemple, une ligne d’écoute sera mise à la disposition des militaires actifs et retraités. De plus, l’horaire pourrait subir des changements, mais rien n’est confirmé pour le moment. Il ne faut pas oublier que le projet Opération Pairs pourrait même intéresser d’autres villes où l’on retrouve des bases militaires.

[toggle title= »Infos sur Opération Pairs (O.P) » load= »show »]Heures d’ouverture: tous les jours de 22 heures à 6 heures
Adresse: 11085, boulevard Valcartier, Québec
Numéro de téléphone: 418-563-3226
[email protected] pour recevoir l’infolettre sur les activités à venir
Page Facebook: https://www.facebook.com/groups/896735033726152/
Site internet: http://operationpairs.org[/toggle]