Le colonel Josée Robidoux dans le Top 100 des femmes les plus influentes au Canada

Le brigadier-général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada, remet l'épée de commandement du 35e Groupe-brigade du Canada au colonel Josée Robidoux. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le brigadier-général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada, remet l'épée de commandement du 35e Groupe-brigade du Canada au colonel Josée Robidoux. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Le brigadier-général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada, remet l’épée de commandement du 35e Groupe-brigade du Canada au colonel Josée Robidoux. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le 26 novembre 2015, le colonel Josée Robidoux a été nommée l’une des cent Canadiennes les plus influentes de l’année par le Réseau des femmes exécutives (RFE).

«Faire partie d’un groupe aussi formidable de Canadiennes fortes, intelligentes et déterminées est un véritable honneur», a souligné le colonel Robidoux, commandant du 35e Groupe-brigade du Canada (35 GBC).

Le colonel Robidoux a ainsi été nommée parmi les Pionnières et créatrices de tendances, une catégorie qui a pour but déclaré de «reconnaître les femmes qui sont des pionnières dans leur domaine et qui ont grandement contribué à la société canadienne».

En juin 2015, elle est devenue la première femme commandant du 35e Groupe-brigade du Canada en succédant au colonel Denis Thébeau, ainsi que la première femme à commander un groupe-brigade de la province de Québec. Le 35 GBC, dont le quartier général est situé à Québec, est formée de plus de 2.200 réservistes et de 60 militaires de la Force régulière. Ils sont regroupés dans douze unités en garnison à Shawinigan, Sherbrooke, Trois-Rivières, Québec, Chicoutimi, Lévis, en Beauce et dans le Bas-Saint-Laurent.

Après avoir passée de nombreuses années dans la Réserve des communications et la Réserve de l’Armée canadienne, elle s’est déployée en Afghanistan en 2011-2012 à titre de conseillère principale d’un général de l’Armée nationale afghane, avec qui elle travaillait pour accroître le nombre de femmes dans l’effectif de l’armée.

Actuellement, en plus de commander le 35 GBC, elle fait sa maîtrise en administration publique. Mariée depuis 20 ans au major Shaun Funk, un officier d’état-major au quartier général de l’Armée à Ottawa et commandant adjoint du régiment The Royal Canadian Hussars (Montréal), ils demeurent près d’Ottawa.

Rappelons qu’en 2013, le capitaine de vaisseau Jill Marrack, le lieutenant-colonel Krista Brodie et le major Eleanor Taylor ont également été nommées dans le Top 100. En 2011, c’était le colonel Jennie Carignan qui était nommée dans la catégorie Pionnières et créatrices de tendances.