Revue militaire hebdo (semaine du 30 novembre au 06 décembre 2015)

Le missile Brimstone est un missile air-sol britannique fabriqué par MBDA pour la Royal Air Force. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. Le missile Brimstone a été conçu pour être intégré sur le Tornado GR4 et le Typhoon F2. (RAF)
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Comme chaque semaine depuis plus de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 30 novembre au 06 décembre 2015.

Politique: premier Discours du Trône du gouvernement Trudeau

Le Gouverneur général du Canada David Johnston lit le Discours du Trône 2015. (parlvu)

Premier Discours du Trône du gouvernement libéral de Justin Trudeau, les promesses électorales seront tenues en tenant compte de la réalité: « pour aider à faire avancer la paix dans le monde, le gouvernement » annonce « qu’il renouvellera l’engagement du Canada à l’égard des opérations de maintien de la paix des Nations Unies et continuera de collaborer avec ses alliés dans la lutte contre le terrorisme ».

Discours du Trône 2015: des Forces plus souples et mieux équipées (VIDÉO) >>

Politique: le Canada s’explique à l’OTAN sur sa position dans la lutte à l’EI

Le ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN à Bruxelles le 1er décembre 2015. (Canada à l'OTAN)

Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a annoncé aujourd’hui par voie de communiqué sa participation à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), qui se déroule les premier et 2 décembre à Bruxelles, en Belgique, et où il est attendu impatiemment par les alliés du Canada au sein de l’Alliance pour discuter de sécurité mondiale.

À Bruxelles, Stéphane Dion s’explique sur la position du Canada dans la lutte à l’EI >>

Le Canada se prépare à accueillir les réfugiés syriens

Un CC177 Globemaster III transporte de l’équipement et du personnel pour l’opération Provision qui vise à soutenir les efforts du gouvernement du Canada d’accueil de 25 000 réfugiés syriens au Canada. (Caporal Rob Stanley/BFC Trenton)

Le Canada se prépare à accueillir les réfugiés syriens. Le 30 novembre, l’accueil de milliers de réfugiés syriens au Canada a franchit une nouvelle étape la fin de semaine passée alors que le Canada a inauguré son nouveau centre de traitements des réfugiés à Amman, en Jordanie, tandis que les Forces armées canadiennes ont envoyé leur Équipe de liaison et de reconnaissance opérationnelle.

Et, le 5 décembre, nouveau vol, nouveau départ, de médecins spécialistes, et5 d’autres membres pour aider l’Équipe de liaison et de reconnaissance opérationnelle. Près de 200 militaires sont désormais au Moyen-Orient dans la cadre de l’Opération PROVISION.

Sajjan, McCallum et Philpott en Jordanie; les Forces canadiennes déploient 100 militaires (PHOTOS) >>

Pendant ce temps au Canada

151202-ipsos

Pendant ce temps au Canada, le Gouverneur général David Johnston s’est fait l’hôte le 1er décembre d’un forum réunissant plus de 150 acteurs du secteur privé, du secteur public et d’organismes communautaires pour discuter de l’accueil de 25.000 réfugiés syriens au cours des prochains mois, alors qu’après les attentats de Paris, les Canadiens restent divisés sur la promesse électorale du Premier ministre Justin Trudeau de se retirer de la mission de combat contre l’EI en Irak et en Syrie.

Rideau Hall accueille un Forum sur l’accueil des réfugiés >>

Réfugiés et lutte contre l’EI: les Canadiens divisés (sondage) >>

Mais qui sont ces réfugiés qui arrivent au Canada ?

Les enfants, premières victimes des conflits. (Wali/Torche&Epee)

Qui sont ces 25 000 réfugiés syriens qui arrivent au Canada fuyant la guerre qui dévaste peur pays depuis 2011? Dans le cas de ceux parrainées par l’État, des familles, femmes, enfants, mais, en aucun cas des hommes jeunes célibataires qui sont exclus du programme pour des raisons de sécurité.

En outre, dans tous les cas où le contrôle de sécurité ne sera pas satisfaisant, la demande sera mise de côté. Le principe reste « dans le doute, abstiens-toi ».

Qui sont ces réfugiés qui arrivent au Canada >>

Marine: le budget des navires de combat bondit

Le NCSM Fredericton, la première frégate de classe Halifax modernisée au début de 2015 (MDN)

On s’en doutait bien depuis un certain temps déjà: et, cette semaine, on avait la confirmation que le prix de la seule construction des futurs navires de combat de surface canadiens a plus que doublé, selon une nouvelle estimation de la firme A.T. Kearney, passant ainsi de 14 à 30 milliards $.

Navires de combat de surface: le budget nécessaire passe de 14 à 30 milliards $ >>

Aviation: les pilotes qui escorteront…le père Noël

Les équipes canadiennes en charge de l'escorte et du suivi du père Noël au Canada. (MDN/45eNord.ca)

La Région canadienne du NORAD se prépare pour le 60e anniversaire du trajet festif du père Noël du pôle Nord en nommant les pilotes qui l’escorteront et les membres des équipes qui s’occuperont de suivre sa trace. Voyez qui, la 3e Escadre Bagotville (Québec) ont été sélectionnés pour escorter le père Noël durant la première partie de son voyage au Canada.

La région canadienne du NORAD nomme les pilotes qui escorteront le père Noël >>

Anciens Combattants: marijuana médicale pour les vétérans

L'utilisation de la marijuana médicale est un plus pour aider les vétérans atteint de SSPT, selon l'ex membre des forces spéciales Kevin Whitenect. (Nicolas Gouin/Air Canada)

Après plusieurs années passées au sein de la Deuxième Force opérationnelle interarmées, l’unité de lutte contre le terrorisme au pays et à l’étranger, Kevin Whitenect est sorti de l’ombre afin de promouvoir l’utilisation de la marijuana médicale pour aider les vétérans en souffrance.

Un ancien membre de la FOI-2 devient défenseur de la marijuana médicale pour les vétérans >>

Justice/Enquête: agression sexuelle à bord du NCSM Athabaskan

Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes enquête sur toutes les infractions importantes ou sensibles menées contre la propriété, les personnes ou le Département de la défense nationale. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes mène actuellement une enquête sur une présumée agression sexuelle qui aurait eu lieu le 10 novembre dernier, à bord du NCSM Athabaskan. Le navire et ses membres d’équipage étaient déployés depuis fin septembre pour l’exercice TRIDENT JUNCTURE et c’est sur le chemin du retour au Canada, qu’un membre d’équipage aurait violé un de ses camarades.

Enquête en cours sur une présumée agression sexuelle à bord du NCSM Athabaskan >>

Industrie: PROJET RESOLVE, entente enfin confirmée

Le projet Resolve de Chantier Davie prévoit une solution alternative pour palier le retard dans la livraison des navires ravitailleurs de la Marine royale canadienne: acheter un navire de type porte-conteneur qui, une fois démantelé, sera transformé en ravitailleur au chantier Davie, à Lévis, dans la circonscription du ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blaney. (Davieshipbuilding)

Alors que l’avenir du projet de la Davie de convertir un navire marchand en ravitailleur «temporaire» pour la Marine royale canadienne semblait la semaine dernière compromis, la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Judy Foote et le ministre de la Défense de Harjit Sajjan, ont finalement confirmé au début de cette semaine qu’il n’en était rien et que le projet du chantier de Lévis pourra aller de l’avant.

Projet RESOLVE: Ottawa confirme enfin une entente définitive de 700 millions $ à la Davie >>

Sur la scène internationale

«La perte d'aujourd'hui est un coup de poignard dans le dos qui nous a été porté par les complices des terroristes», a déclaré M. Poutine au début de ses entretiens avec le roi de Jordanie Abdallah II. (Service de presse du Kremlin)

Vladimir Poutine accuse la Turquie de couvrir le trafic de pétrole auquel se livre l’organisation État islamique (EI) en Syrie et vise même la famille d’Erdogan, qu’il a d’ailleurs refusé de rencontrer à Paris à la COP21, malgré l’insistance du président turc. Accusations qui interviennent alors qu’Ankara s’apprête à subir les sanctions économiques décrétées par Moscou après la destruction la semaine dernière d’un bombardier russe, abattu par l’aviation turque près de la frontière syrienne, provoquant une grave crise dans les relations entre les deux pays, autrefois partenaires privilégiés.

Poutine: la Turquie a décidé d’abattre l’avion russe pour protéger le trafic de pétrole de l’EI >>

La Russie pointe du doigt Erdogan et sa famille dans la contrebande de pétrole de l’EI >>

Intensification de la lutte à l’EI

Le missile Brimstone est un missile air-sol britannique fabriqué par MBDA pour la Royal Air Force. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. Le missile Brimstone a été conçu pour être intégré sur le Tornado GR4 et le Typhoon F2. (RAF)

La lutte à l’EI s’intensifie alors que Washington hausse son déploiement de forces spéciales en Syrie et en Irak, qu’à l’ONU, pour une fois ensemble, Américains et Russes à l’ONU souhaitent tarir le financement des djihadistes, qu’après le vote au Parlement, les Tornado britanniques passent à leur tour à l’action et frappent la Syrie.

Washington intensifie son déploiement de forces spéciales en Syrie et en Irak >>

Américains et Russes à l’ONU souhaitent tarir le financement des djihadistes >>

Après le vote au Parlement, les Tornado britanniques passent à l’action et frappent la Syrie >>

Pendant ce temps, aux États-Unis

Des enquêteurs recherchent des indices sur la véhicule utilisé par le couple d'origine pakistanaise auteur de la fusillade de San Bernardina, le 3 décembre 2015 en Californie. (AFP / Patrick T. Fallon)

Et, pendant ce temps aux États-Unis, dans la pire attaque terroriste depuis le 11 septembre 2001, alors que la piste islamiste se précise,le président Barack Obama a assuré que l’Amérique ne se laisserait pas « terroriser » après la fusillade meurtrière de Californie qui a coûté la vie à 14 personnes, attaque qui, même si elle n’a pas été revendiquée l’EI, a été saluée par le groupe armée islamiste.

Tuerie en Californie: la piste islamiste se précise >>

Obama: «Nous ne nous laisserons pas terroriser» >>

La vidéo de la semaine

Contraints de s’adapter à leur nouvelle vie de réfugié au camp Zaatari en Jordanie, ces trois Syriens tirent le meilleur parti de la situation et gardent une attitude positive, mais, attention, vous ne voudriez pas être à leur place: on peut vivre au camp de Zaatari, mais on y a pas d’avenir.