COLD RESPONSE: un entraînement militaire en milieu arctique avec des partenaires internationaux

Le caporal Karl Pepin et le Soldat Kevin Caissie, de la Compagnie C du 3R22eR, maintienne une position défensive au cours de l'exercice COLD RESPONSE, près de Sjøvegan, en Norvège, le 18 Mars 2014. (Caporal-chef Dan Pop/Affaires publiques de l'Armée canadienne)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Plusieurs centaines de soldats de l’Armée canadienne attachés au 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC) et au 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment (3 RCR) de Petawawa (Ontario) participeront à un entraînement de conduite de guerre en hiver en Norvège avec 13 pays alliés et partenaires de l’OTAN dans le cadre de l’exercice COLD RESPONSE 2016 (Ex CR 16), qui se tiendra du 1er au 9 mars prochain.

Afin que l’entraînement soit un succès plusieurs soldats ont déjà quitté le Canada et sont maintenant en Norvège en préparation pour cet exercice multinational.

Cet exercice dirigé par la Norvège réunit environ 15 000 soldats en provenance de différents pays, notamment la Belgique, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Lettonie, les Pays-Bas, la Pologne, l’Espagne, la Suède, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Norvège. L’Ex CR 16 vise à maintenir et à perfectionner les capacités militaires dans le cadre d’opérations interarmées et interalliées à haute intensité exécutées dans des conditions difficiles.

L’Armée canadienne fournit un quartier général de bataillon d’infanterie, un groupe-compagnie et des officiers d’état-major au quartier général de la brigade multinationale suédoise. Les soldats canadiens s’exerceront à mener des opérations interarmées et interalliées dans des conditions hivernales extrêmes en vue de perfectionner leur capacité de mener ces opérations avec des partenaires internationaux en milieu arctique.

Citation

«L’exercice COLD RESPONSE s’avère une excellente occasion pour le Canada de collaborer avec ses alliés et proches partenaires de l’OTAN et d’approfondir son étroite relation avec la Norvège. Il permet également aux Forces armées canadiennes d’accroître leur efficacité opérationnelle dans de rudes conditions hivernales.»
L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

Faits saillants

· L’Ex CR 16 est un exercice multinational, interarmées et interallié auquel participent des éléments terrestres, aériens et navals.

· Cet exercice procure aux forces participantes l’occasion d’améliorer leurs aptitudes au combat et de mettre en pratique tous les aspects de la guerre en hiver, notamment les opérations offensives et défensives, les patrouilles, la surveillance, la reconnaissance et la gestion de l’espace de combat.

· L’Ex CR 16 aura lieu dans la région de Trondheim, en Norvège, située à environ 500 kilomètres au nord de la capitale, Oslo.

· Le Canada et la Norvège jouissent d’une longue tradition de coopération quant à divers enjeux régionaux et mondiaux en matière de sécurité.