Du Koweït à la Roumanie: quatre des CF-18 se déploieront à Constanta pour l’Ex RESILIENT RESOLVE

0
Six CF-18 de la 3e escadre survole la piste de la base de Bagotville. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Six CF-18 de la 3e escadre survole la piste de la base de Bagotville. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Environ 100 membres du personnel de l’Aviation royale canadienne, principalement de la base des Forces canadiennes (BFC) Bagotville, au Québec, et quatre avions de chasse CF-18 Hornet se déploieront à partir de la semaine prochaine, à Constanta, en Roumanie, pour participer à un exercice d’entraînement bilatéral avec la Force aérienne roumaine, pendant environ un mois.

L’exercice RESILIENT RESOLVE «tirera parti des relations entre le Canada et la Roumanie, un important allié de l’OTAN, et renforcera leur confiance mutuelle dans l’utilisation des procédures communes de l’OTAN», souligne le communiqué de la Défense qui annonce la participation canadienne à cet exercice bilatéral.

«Tel qu’annoncé aujourd’hui une centaine de membres de la Base des Forces canadiennes (BFC) Bagotville quitteront vers la Roumanie dès la semaine prochaine pour participer à l’exercice RESILIENT RESOLVE. Cet entraînement bilatéral avec la Force aérienne roumaine devrait se terminer au début d’avril. Ensuite, tous les chasseurs et le personnel réintégreront leur unité d’appartenance au Canada», a précisé le colonel Darcy Molstad, commandant de la 3e Escadre et de la Base des Forces canadiennes Bagotville.

«Je suis fier des efforts de collaboration de l’Aviation royale canadienne avec la Force aérienne roumaine. Cet exercice d’entraînement bilatéral est un autre exemple de l’engagement du Canada envers ses alliés de l’OTAN et ses partenaires internationaux», a déclaré le ministre de la Défense, Harjit Sajjan.




La Force opérationnelle aérienne devrait quitter la BFC Bagotville en direction de la Roumanie le 1er mars. Comme nous vous l’avions annoncé plus tôt aujourd’hui, les avions de chasse CF-18 partiront du Koweït, où ils étaient basés durant leur participation à l’opération IMPACT.

Le personnel de la Force opérationnelle aérienne, commandé par le lieutenant-colonel David Turenne, vient de la 2e Escadre et de la 3e Escadre basées à la BFC Bagotville tandis que les avions de chasse CF-188 seront déployés du Koweït, où ils étaient basés durant leur participation à l’opération Impact.

Dans le cadre de la transition de la mission de l’opération Impact, les CF-188 Hornet, les équipages et le personnel de soutien quitteront en effet progressivement le Koweït au cours des prochaines semaines.

Le contingent de CF-18 est formé de membres du 425e Escadron d’appui tactique, basé à la 3e Escadre Bagotville, et est appuyé par du personnel d’autres unités de la BFC Bagotville. Cet escadron a déjà été envoyé en mission à Câmpia Turzii, en Roumanie, au printemps 2014, dans le cadre des mesures d’apaisement de l’OTAN.

Dans le cadre de la Force opérationnelle aérienne, la 2e Escadre fournira une équipe d’appoint d’activation d’aérodrome adaptée à l’exercice. Cette équipe sera composée de personnel du 2e Escadron expéditionnaire aérien et du 8e Escadron de transmissions et contrôle (Air).

La 2e Escadre est l’escadre expéditionnaire aérienne de l’ARC capable de se déployer rapidement en une unité autonome complète ou partielle. Elle utilise la puissance aérienne et offre un soutien connexe où que ce soit au Canada ou ailleurs dans le monde.

«L’Aviation royale canadienne est honorée de participer à cet entraînement avec ses homologues roumains. Nos pilotes de CF‑18 et les équipages de soutien continuent de montrer leur engagement envers le Canada. Qu’ils défendent l’espace aérien de l’Amérique du Nord ou qu’ils participent à des opérations de coalition ou à de l’entraînement avec ses alliés à l’étranger, ces membres de la Force aérienne, hommes et femmes, ont une grande expérience et expertise à partager avec nos alliés», a déclaré pour sa part le Lieutenant-général Michael Hood, commandant, Aviation royale canadienne.

«La Force opérationnelle aérienne est une force intégrée capable d’exécuter toutes les opérations et fonctions de soutien nécessaires, et possédant une puissance aérospatiale expéditionnaire agile, adaptée à la tâche, de taille modifiable et prête au déploiement», fait observer le communiqué de la Défense, qui ajoute aussi que « Le CF-188 est l’avion de chasse polyvalent de première ligne du Canada», soulignant que «Ses pilotes sont formés pour exécuter des missions de défense aérienne et de supériorité aérienne ainsi que des missions d’entraînement et d’appui tactique».



Les commentaires sont fermés.